L'affaire a été portée devant la chambre d'appel de la Commission des litiges, mais le verdict a été reporté. Il y a encore des doutes sur le contenu des chants. L'arbitre Nathan Verboomen a écrit dans son rapport que les supporters anversois ont lancé "Les Wallons c'est du caca" à la 36e minute. A la demande de son délégué de match, la rencontre a été momentanément interrompue. Mais les images proposées par l'avocat du club anversois Thomas Machtelinckx à l'audience contredisent cette version. Le procureur fédéral Gilles Blondeau a également confirmé qu'on a crié "Les Wallons ne travaillent pas". La chambre d'appel de la Commission des litiges a donc décidé de convoquer l'arbitre et le quatrième officiel Quentin Pirard. "Une telle divergence des faits est incompréhensible et l'arbitre et son assistant doivent donc être entendus sur ce qui s'est passé exactement et comment cela a pu se produire", souligne la motivation de la décision. L'audience reprendra le vendredi 6 septembre (13 heures). (Belga)