"Nous avons l'ambition de faire aussi bien que possible", a expliqué Jaecques. "Il y a quatre clubs en moins de trois points (entre le Standard 3e et l'Antwerp 6e, ndlr). L'Antwerp essayera de lutter pour un ticket européen. Mais nous devons rester réalistes et regarder ce que nous avons accompli. Il y a quatre ans, Paul Gheysens a repris le club avec une dette de plusieurs dizaines de millions d'euros. Lors de notre deuxième saison en D1A, nous sommes déjà en playoffs I, avec une nouvelle tribune et un bon onze. Cela a été très vite." L'Antwerp ouvrira les playoffs I le 29 mars à Sclessin contre le Standard. Quatre jours plus tard, le club recevra Genk. "Le calendrier est secondaire, tu dois quand même affronter deux fois les autres équipes", a relativisé Jaecques. "Contre le Standard, il s'agira d'un duel entre deux clubs avec des supporters très actifs et chauds." Ces dernières semaines, l'Antwerp n'a gagné qu'une fois en six rencontres. "Nous étions les troisièmes à nous qualifier pour les playoffs I et avions 49 points. C'est vraiment fou. Nous voulons gagner chaque match, même les dix qui viennent." L'Antwerp peut-il devenir un membre du G6? "L'Antwerp a dans tous les domaines - le budget, les supporters, l'atmosphère - le potentiel pour être la sixième équipe, et peut-être même la cinquième ou la quatrième. Mais nous ne le sommes pas encore. Nous n'avons pas encore disputé les playoffs I. Nous pouvons être ambitieux, mais nous devons garder les pieds sur terre", a conclu Jaecques. (Belga)