Laszlo Boloni avait relancé Steven Defour contre son ex-club en le titularisant après plus de deux mois d'absence suite à des problèmes aux ischios, au mollet et enfin, au dos. De retour de suspension, Dieumerci Mbokani, un autre ex-Anderlechtois, a repris sa place en pointe avec la perspective d'un duel avec Vincent Kompany.

Sur une passe en retrait trop courte de Marco Kana, Hendrik Van Crombrugge s'est mis à dribbler suscitant la réaction de Lior Refaelov mais Kompany a dégagé l'envoi de l'Israélien alors que le gardien n'était pas encore revenu dans son but (7e).

Anderlecht a répliqué par Nacer Chadli, qui a isolé Michel Vlap dont le tir d'un angle fermé a heurté Sinan Bolat (8e).

Après un début prometteur, la rencontre s'est essentiellement concentrée au milieu du terrain. L'Antwerp essayait de joindre Mbokani avec de longs ballons et Anderlecht en profitait pour partir en contre. Mais, en première mi-temps, les gardiens ne se sont pas sali les gants puisque les Anversois ont cadré deux tirs et les Mauves un seul.

La seconde période est partie sur la même base avec un lob optimiste de Kemar Roofe, qui avait vu Bolat trop avancé (49e). Le gardien anversois n'a pas été plus inquiété par un centre d'Elias Cobbaut, qui avait bénéficié d'un boulevard sur son flanc gauche (51e).

L'Antwerp a alors durci le jeu avec à la clé des cartes jaunes pour Weslay Hoedt (54e) et Mbokani (56e). Mais l'attaquant congolais a cependant semé la panique en se déjouant du marquage de Kompany mais après avoir bien contrôlé le ballon, il l'a placé à côté (67e).

Anderlecht a eu sa chance aussi lorsque Jérémy Doku a profité d'un excellent travail d'Albert Sambi Lokonga pour tester Bolat (69e). Cela a continué à chauffer devant les gardiens. Mais Aurelio Buta n'a pas battu Van Cronbrugge alors qu'il avait été bien servi par Didier Lamkel Zé (72e) et Bolat a vu un envoi de Sambi Lokonga frapper la transversale (74e).

Le gardien anderlechtois a cependant dû sortir deux ballons chauds de Buta: un tir fusée (87e) et une reprise de la tête sur un corner (89e). L'Antwerp en a forcé 9 et Anderlecht aucun.

Laszlo Boloni avait relancé Steven Defour contre son ex-club en le titularisant après plus de deux mois d'absence suite à des problèmes aux ischios, au mollet et enfin, au dos. De retour de suspension, Dieumerci Mbokani, un autre ex-Anderlechtois, a repris sa place en pointe avec la perspective d'un duel avec Vincent Kompany. Sur une passe en retrait trop courte de Marco Kana, Hendrik Van Crombrugge s'est mis à dribbler suscitant la réaction de Lior Refaelov mais Kompany a dégagé l'envoi de l'Israélien alors que le gardien n'était pas encore revenu dans son but (7e). Anderlecht a répliqué par Nacer Chadli, qui a isolé Michel Vlap dont le tir d'un angle fermé a heurté Sinan Bolat (8e). Après un début prometteur, la rencontre s'est essentiellement concentrée au milieu du terrain. L'Antwerp essayait de joindre Mbokani avec de longs ballons et Anderlecht en profitait pour partir en contre. Mais, en première mi-temps, les gardiens ne se sont pas sali les gants puisque les Anversois ont cadré deux tirs et les Mauves un seul. La seconde période est partie sur la même base avec un lob optimiste de Kemar Roofe, qui avait vu Bolat trop avancé (49e). Le gardien anversois n'a pas été plus inquiété par un centre d'Elias Cobbaut, qui avait bénéficié d'un boulevard sur son flanc gauche (51e). L'Antwerp a alors durci le jeu avec à la clé des cartes jaunes pour Weslay Hoedt (54e) et Mbokani (56e). Mais l'attaquant congolais a cependant semé la panique en se déjouant du marquage de Kompany mais après avoir bien contrôlé le ballon, il l'a placé à côté (67e). Anderlecht a eu sa chance aussi lorsque Jérémy Doku a profité d'un excellent travail d'Albert Sambi Lokonga pour tester Bolat (69e). Cela a continué à chauffer devant les gardiens. Mais Aurelio Buta n'a pas battu Van Cronbrugge alors qu'il avait été bien servi par Didier Lamkel Zé (72e) et Bolat a vu un envoi de Sambi Lokonga frapper la transversale (74e). Le gardien anderlechtois a cependant dû sortir deux ballons chauds de Buta: un tir fusée (87e) et une reprise de la tête sur un corner (89e). L'Antwerp en a forcé 9 et Anderlecht aucun.