Si le coup d'envoi a été retardé d'un quart d'heure en raison de la densité du trafic, l'Antwerp n'a pas attendu pour se lancer à l'offensive notamment avec Mirallas sur le flanc gauche à la place de Didier Lamkel Zé et Ivo Rodrigues de l'autre côté. Le Portugais a d'ailleurs été le premier à mettre Yannick Thoelen en danger en reprenant de la tête un coup franc de Lior Refaelov (7e).

Servi par Aurelio Buta, Rodrigues a encore semé la panique dans la défense malinoise (14e). Celle-ci l'a échappé belle quand Wesley Hoedt a tiré à côté alors qu'il se trouvait à un mètre du but (15e). S'ils subissaient la pression, les visiteurs ont toutefois pu compter sur leur gardien pour sortir une reprise de la tête de Dieumerci Mbokani (23e). La soirée était chargée pour Thoelen, qui a dégagé en coup de coin un envoi dans la foulée de Rodrigues (29e) avant de bloquer un penalty botté par Mbokani (45e+3). A la reprise, de solides duels ont tourné à l'avantage de l'Antwerp.

Mais Alexis de Sart n'a pas profité d'une perte de balle de Joachim Vandamme pour servir idéalement Mirallas sur le flanc (51e). L'ex-Diable rouge s'est alors débrouillé seul pour se faire de la place dans le rectangle adverse avant de battre Thoelen d'un tir croisé (74e, 1-0). Pauvre offensivement jusque-là, Malines est sorti de son camp et a eu une grosse opportunités que Rob Schoofs a gaspillée. Le milieu n'a pas appuyé son envoi du gauche alors que la porte vers le but s'était brusquement ouverte (89e).