"Il y a trois équipes qui veulent arrêter la compétitions. Trois équipes (Club Bruges, La Gantoise et Charleroi) qui ont le butin, qui ont 30 ou 25 millions, a déclaré Gheysens dans une conversation téléphonique avec VTM Nieuws. "Mais il faut avoir une véritable Ligue avec seize équipes solides. Et qu'allez-vous faire avec les revendications des chaînes de télévision, avec les sponsors qui abandonnent, les joueurs qui doivent être payés...?"

De nombreux petits clubs ont également demandé dans une lettre ouverte l'arrêt de la compétition. "Mais ils ne savaient pas de quoi il s'agissait à l'époque. Écoutez, nous allons jouer. S'il y a un peu de bon sens, nous allons jouer. Mais derrière des portes fermées".

"Arrêter la Ligue est un pur opportunisme de la part des trois premiers", a ajouté Gheysens à Sporza. "Ils ont peur de perdre leur butin, si nous continuons à jouer. Je plaide pour recommencer au plus tard le 1er juillet. Le 1er juillet ou le 1er septembre, quelle est la différence ?"

"Le football pourrait aussi donner un coup de pouce supplémentaire à la santé mentale des gens. De nombreuses personnes prendront des vacances dans leur propre pays, à un moment où il n'y a pas grand-chose d'autre à faire. Tant de matchs qu'ils pourront encore voir, tant de plaisir que nous pouvons leur donner".

Les sessions d'entraînement ont déjà repris à l'Antwerp. "En groupes de quatre, chacun avec un entraîneur", a expliqué le président.

Au classement, l'Antwerp est quatrième après 29 journées, à une journée de la fin de la phase régulière, à 17 points du Club Bruges, mais seulement à deux unités de la Gantoise et à une longueur de Charleroi.

"Il y a trois équipes qui veulent arrêter la compétitions. Trois équipes (Club Bruges, La Gantoise et Charleroi) qui ont le butin, qui ont 30 ou 25 millions, a déclaré Gheysens dans une conversation téléphonique avec VTM Nieuws. "Mais il faut avoir une véritable Ligue avec seize équipes solides. Et qu'allez-vous faire avec les revendications des chaînes de télévision, avec les sponsors qui abandonnent, les joueurs qui doivent être payés...?" De nombreux petits clubs ont également demandé dans une lettre ouverte l'arrêt de la compétition. "Mais ils ne savaient pas de quoi il s'agissait à l'époque. Écoutez, nous allons jouer. S'il y a un peu de bon sens, nous allons jouer. Mais derrière des portes fermées". "Arrêter la Ligue est un pur opportunisme de la part des trois premiers", a ajouté Gheysens à Sporza. "Ils ont peur de perdre leur butin, si nous continuons à jouer. Je plaide pour recommencer au plus tard le 1er juillet. Le 1er juillet ou le 1er septembre, quelle est la différence ?" "Le football pourrait aussi donner un coup de pouce supplémentaire à la santé mentale des gens. De nombreuses personnes prendront des vacances dans leur propre pays, à un moment où il n'y a pas grand-chose d'autre à faire. Tant de matchs qu'ils pourront encore voir, tant de plaisir que nous pouvons leur donner". Les sessions d'entraînement ont déjà repris à l'Antwerp. "En groupes de quatre, chacun avec un entraîneur", a expliqué le président. Au classement, l'Antwerp est quatrième après 29 journées, à une journée de la fin de la phase régulière, à 17 points du Club Bruges, mais seulement à deux unités de la Gantoise et à une longueur de Charleroi.