L'Angleterre pointe au 8e rang du classement mondial, alors que les Red Flames sont 20e. "L'Angleterre est une équipe très forte, avec beaucoup de joueuses du top international", résume Vanhaevermaet, qui souffre d'une "petite douleur au tendon d'Achille" mais était bien présente à l'entraînement. "Ce sera un bon indicateur de notre valeur. Cela nous donnera un bon aperçu de ce qui nous attend à l'Euro, où il y aura des équipes du top. Et nous pourrons nous imprégner de l'ambiance de l'Euro, de ce que nous vivrons là-bas." Vanhaevermaet pense que "l'Angleterre est l'une des favorites à l'Euro, il y en aura d'autre, mais l'Angleterre en fait partie. La presse anglaise lui met d'ailleurs la pression..." Lundi prochain, le sélectionneur Serneels annoncera sa sélection de 23 joueuses pour l'Euro. Une sélection qu'il a commencée à réduire, avec les départs mercredi de Jarne Teulings, Shari Van Belle, Marie Detruyer et Zenia Mertens, portant l'effectif de 32 à 28 joueuses. "On sentait déjà un peu la tension hier à l'approche de la réduction de 32 à 28, avec des joueuses qui doutaient un peu, mais la décision revient à l'entraîneur", a confié la milieu de terrain. (Belga)

L'Angleterre pointe au 8e rang du classement mondial, alors que les Red Flames sont 20e. "L'Angleterre est une équipe très forte, avec beaucoup de joueuses du top international", résume Vanhaevermaet, qui souffre d'une "petite douleur au tendon d'Achille" mais était bien présente à l'entraînement. "Ce sera un bon indicateur de notre valeur. Cela nous donnera un bon aperçu de ce qui nous attend à l'Euro, où il y aura des équipes du top. Et nous pourrons nous imprégner de l'ambiance de l'Euro, de ce que nous vivrons là-bas." Vanhaevermaet pense que "l'Angleterre est l'une des favorites à l'Euro, il y en aura d'autre, mais l'Angleterre en fait partie. La presse anglaise lui met d'ailleurs la pression..." Lundi prochain, le sélectionneur Serneels annoncera sa sélection de 23 joueuses pour l'Euro. Une sélection qu'il a commencée à réduire, avec les départs mercredi de Jarne Teulings, Shari Van Belle, Marie Detruyer et Zenia Mertens, portant l'effectif de 32 à 28 joueuses. "On sentait déjà un peu la tension hier à l'approche de la réduction de 32 à 28, avec des joueuses qui doutaient un peu, mais la décision revient à l'entraîneur", a confié la milieu de terrain. (Belga)