Les Anglais, auteurs de six essais face aux Argentins rapidement réduits à 14 à la suite de l'expulsion du deuxième ligne Lavanini (18), sont assurés de terminer à l'une des deux premières places de la poule C, avant même leur dernier match face à la France le 12 octobre. Dans cette poule C, le deuxième billet reviendra à la France en cas de succès ou même de match nul (ou deux bonus défensif et offensif) face aux Tonga, dimanche à Kunamoto (9h35). Pour l'Argentine, demi-finaliste en 2015, une éventuelle qualification passerait par deux défaites des Français (face aux Tonga et à l'Angleterre). L'Angleterre signe un beau retour en phase finale de Coupe du monde dont le XV de la Rose, avait été le grand absent en 2015. Après ce fiasco, la Fédération anglaise avait confié l'équipe nationale à l'Australien Eddie Jones, qui a atteint la finale de l'édition 2003 avec les Wallabies, avant de remporter le trophée en 2007 avec l'Afrique du Sud, en tant qu'adjoint du sélectionneur Jake White. (Belga)