"La semaine dernière, Valerio souffrait de douleurs dues au nodule du cycliste, l'hygroma ischiatique", a expliqué le docteur Van Zuydam. "Nous avons traité cela avec un certain succès, mais malheureusement son état s'est détérioré de manière significative après l'étape d'hier." "Ce n'est pas la manière dont je voulais terminer le Giro", a regretté Conti, 26 ans. "Malgré l'assistance du staff, la situation a empiré. J'ai essayé de me battre, mais malheureusement me retirer était la seule option. Le Giro a été une grande satisfaction pour moi, je me souviendrai des jours passés en rose. Ils me motiveront pour passer au niveau supérieur." Conti s'était emparé du maillot rose à l'issue de la 6e étape, conclue en deuxième position. Il l'a cédé au soir de la 12e étape. (Belga)