Membre des équipes Toshiba, Histor-Sigma, Telekom et Gerolsteiner, entre autres, Andreas Kappes avait, outre ses succès au Giro et dans la course d'ouverture de la saison cycliste belge, remporté deux étapes de Paris-Nice, trois étapes du Tour de Suisse, le Tour de Picardie, Paris-Camembert, le Trophée Luis Puig, notamment, pour un total de 24 victoires sur route fin des années 80/début des années 90. Le Brêmois a aussi collecté les bouquets sur la piste à la fin des années 90, décrochant la médaille d'argent de la course aux points des Mondiaux sur piste 1998 et la médaille de bronze de l'américaine aux Mondiaux 1996, 1998 et 1999. Il s'est aussi imposé 24 fois dans des épreuves de Six Jours, dont neuf fois en faisant équipe avec Etienne De Wilde. Kappes avait été suspendu trois mois pour dopage en 1997, à l'issue des championnats d'Allemagne sur piste. (Belga)

Membre des équipes Toshiba, Histor-Sigma, Telekom et Gerolsteiner, entre autres, Andreas Kappes avait, outre ses succès au Giro et dans la course d'ouverture de la saison cycliste belge, remporté deux étapes de Paris-Nice, trois étapes du Tour de Suisse, le Tour de Picardie, Paris-Camembert, le Trophée Luis Puig, notamment, pour un total de 24 victoires sur route fin des années 80/début des années 90. Le Brêmois a aussi collecté les bouquets sur la piste à la fin des années 90, décrochant la médaille d'argent de la course aux points des Mondiaux sur piste 1998 et la médaille de bronze de l'américaine aux Mondiaux 1996, 1998 et 1999. Il s'est aussi imposé 24 fois dans des épreuves de Six Jours, dont neuf fois en faisant équipe avec Etienne De Wilde. Kappes avait été suspendu trois mois pour dopage en 1997, à l'issue des championnats d'Allemagne sur piste. (Belga)