"Il était en quad et a eu un accident avec un véhicule de tourisme" mercredi en fin de matinée, sur un rond-point de l'île d'Ibiza, a déclaré un porte-parole de la Garde civile des Baléares. Selon le journal local Diario de Ibiza, il a reçu "un fort coup sur la tête" et était intubé dans une clinique de l'île, au sein du service de neurochirurgie, dans un état "grave, mais pas critique". Angel Nieto a été 13 fois champion du monde en petites cylindrées (50 et 125cc) entre 1969 et 1984, le deuxième meilleur palmarès de l'histoire derrière l'Italien Giacomo Agostini, titré à 15 reprises entre 1966 et 1975 en 350 et 500cc. Né en 1947 à Zamora, dans l'ouest de l'Espagne, et élevé dans le quartier ouvrier de Vallecas, à Madrid, Angel Nieto Roldan a toujours préféré par superstition évoquer ses "12+1" titres, par peur du nombre 13. Il a couru jusqu'à ses 39 ans, engrangeant 90 victoires en Grand prix - le troisième meilleur total derrière Agostini et Valentino Rossi - et a par la suite commenté les courses à la télévision espagnole. Ses deux fils, Angel Jr. et Pablo, ont également été pilotes. (Belga)

"Il était en quad et a eu un accident avec un véhicule de tourisme" mercredi en fin de matinée, sur un rond-point de l'île d'Ibiza, a déclaré un porte-parole de la Garde civile des Baléares. Selon le journal local Diario de Ibiza, il a reçu "un fort coup sur la tête" et était intubé dans une clinique de l'île, au sein du service de neurochirurgie, dans un état "grave, mais pas critique". Angel Nieto a été 13 fois champion du monde en petites cylindrées (50 et 125cc) entre 1969 et 1984, le deuxième meilleur palmarès de l'histoire derrière l'Italien Giacomo Agostini, titré à 15 reprises entre 1966 et 1975 en 350 et 500cc. Né en 1947 à Zamora, dans l'ouest de l'Espagne, et élevé dans le quartier ouvrier de Vallecas, à Madrid, Angel Nieto Roldan a toujours préféré par superstition évoquer ses "12+1" titres, par peur du nombre 13. Il a couru jusqu'à ses 39 ans, engrangeant 90 victoires en Grand prix - le troisième meilleur total derrière Agostini et Valentino Rossi - et a par la suite commenté les courses à la télévision espagnole. Ses deux fils, Angel Jr. et Pablo, ont également été pilotes. (Belga)