Depuis l'officialisation du transfert de Steven Defour vers Anderlecht, on pouvait être sûr que le Standard-Anderlecht du 25 janvier allait être encore plus chaud bouillant qu'à son habitude. L'imbroglio autour du transfert d'Alexandr Scholz ne fait que rajouter encore un peu d'excitation alors que ce n'était absolument pas nécessaire. J'espère qu'il n'y aura aucun débordement dimanche, même si j'en ai un peu peur.

Sportivement, le choix de Scholz pour le Standard est illogique

S'il s'avère que Roland Duchâtelet a pris contact en premier lieu avec le joueur et non avec le club de Lokeren, comme le veut la procédure, je comprends que la direction anderlechtoise, Herman Van Holsbeeck en tête, soit quelque peu sur les nerfs. Je m'étonne aussi que le Standard soit soudainement entré dans la danse concernant le joueur danois ; j'ai comme le sentiment que Duchâtelet a voulu prendre sa revanche sur la prétendue affaire Kanu où il croit toujours qu'Anderlecht a tenté, à son insu, d'attirer le défenseur brésilien.

Si Scholz venait à signer au Standard, je serais surpris de sa décision même s'il apparaît que le Danois se verrait offrir un contrat plus intéressant financièrement. Sportivement, par contre, ce transfert est illogique vu la position sportive des deux clubs. Anderlecht bataille encore sur tous les fronts alors que le Standard va devoir suer jusqu'au bout pour accéder aux play-offs 1.

Un Clasico qui s'annonce tendu

Quant au match de dimanche, il oppose deux formations qui n'apparaissent pas au meilleur de leur forme. Anderlecht s'est certes baladé face à un Lierse d'une rare faiblesse. Les jeunes ont une nouvelle fois prouvé qu'ils ont des qualités - Leander Dendoncker en premier lieu- que le potentiel est là pour gagner à Sclessin mais l'atmosphère sera évidemment tout autre lors du Clasico. Defour sera au centre de toutes les attentions mais je ne m'en fais pas pour lui car il possède le caractère pour faire abstraction des coups de sifflet.

Pour les plus jeunes, ça risque d'être plus compliqué, d'autant que de nombreux cadres manquent à l'appel (Dennis Praet, Chancel Mbemba, Aleksandar Mitrovic). J'attends de Youri Tielemans, dans un rôle nouveau et plus avancé, qu'il prouve qu'il a le niveau pour briller dans un match de ce niveau. Même s'il a été l'auteur de quelques coups d'éclats face au Lierse, j'estime qu'il perd encore trop souvent la balle bêtement. Son jeu de passes doit être plus précis à l'avenir.

Vuko veut construire son équipe autour de Ricardo Faty, ça veut tout dire...

Au Standard, il n'y a que trop peu d'éclaircies et ça manque clairement de qualité. Quand j'entends qu'Ivan Vukomanovic veut construire son équipe autour de Ricardo Faty, ça veut tout dire. Adrien Trebel possède des qualités mais manque de charisme. Yuji Ono, même chose : c'est un bon joueur qui risque par contre d'être trop léger dans des matches au sommet. Je pensais par contre que Jeff Louis allait être une bonne surprise mais il doit être considéré, aujourd'hui, comme un échec si on observe ses faibles statistiques.

Vous rajoutez les absences de PoloMpoku, MehdiCarcela, Geoffrey Mujangi-Bia pour des raisons multiples et vous n'être guère optimiste. D'autant qu'on sent que Vukomanovic hésite toujours entre une tactique attentiste, qui a porté ses fruits, et offensive. Et je le vois mal regrouper ses troupes devant ses supporters lors du Clasico. Dimanche, je miserais sur un partage, vu l'état de forme des deux équipes. Un score qui, finalement, arrangerait tout le monde...

Depuis l'officialisation du transfert de Steven Defour vers Anderlecht, on pouvait être sûr que le Standard-Anderlecht du 25 janvier allait être encore plus chaud bouillant qu'à son habitude. L'imbroglio autour du transfert d'Alexandr Scholz ne fait que rajouter encore un peu d'excitation alors que ce n'était absolument pas nécessaire. J'espère qu'il n'y aura aucun débordement dimanche, même si j'en ai un peu peur.S'il s'avère que Roland Duchâtelet a pris contact en premier lieu avec le joueur et non avec le club de Lokeren, comme le veut la procédure, je comprends que la direction anderlechtoise, Herman Van Holsbeeck en tête, soit quelque peu sur les nerfs. Je m'étonne aussi que le Standard soit soudainement entré dans la danse concernant le joueur danois ; j'ai comme le sentiment que Duchâtelet a voulu prendre sa revanche sur la prétendue affaire Kanu où il croit toujours qu'Anderlecht a tenté, à son insu, d'attirer le défenseur brésilien.Si Scholz venait à signer au Standard, je serais surpris de sa décision même s'il apparaît que le Danois se verrait offrir un contrat plus intéressant financièrement. Sportivement, par contre, ce transfert est illogique vu la position sportive des deux clubs. Anderlecht bataille encore sur tous les fronts alors que le Standard va devoir suer jusqu'au bout pour accéder aux play-offs 1.Quant au match de dimanche, il oppose deux formations qui n'apparaissent pas au meilleur de leur forme. Anderlecht s'est certes baladé face à un Lierse d'une rare faiblesse. Les jeunes ont une nouvelle fois prouvé qu'ils ont des qualités - Leander Dendoncker en premier lieu- que le potentiel est là pour gagner à Sclessin mais l'atmosphère sera évidemment tout autre lors du Clasico. Defour sera au centre de toutes les attentions mais je ne m'en fais pas pour lui car il possède le caractère pour faire abstraction des coups de sifflet.Pour les plus jeunes, ça risque d'être plus compliqué, d'autant que de nombreux cadres manquent à l'appel (Dennis Praet, Chancel Mbemba, Aleksandar Mitrovic). J'attends de Youri Tielemans, dans un rôle nouveau et plus avancé, qu'il prouve qu'il a le niveau pour briller dans un match de ce niveau. Même s'il a été l'auteur de quelques coups d'éclats face au Lierse, j'estime qu'il perd encore trop souvent la balle bêtement. Son jeu de passes doit être plus précis à l'avenir.Au Standard, il n'y a que trop peu d'éclaircies et ça manque clairement de qualité. Quand j'entends qu'Ivan Vukomanovic veut construire son équipe autour de Ricardo Faty, ça veut tout dire. Adrien Trebel possède des qualités mais manque de charisme. Yuji Ono, même chose : c'est un bon joueur qui risque par contre d'être trop léger dans des matches au sommet. Je pensais par contre que Jeff Louis allait être une bonne surprise mais il doit être considéré, aujourd'hui, comme un échec si on observe ses faibles statistiques.Vous rajoutez les absences de PoloMpoku, MehdiCarcela, Geoffrey Mujangi-Bia pour des raisons multiples et vous n'être guère optimiste. D'autant qu'on sent que Vukomanovic hésite toujours entre une tactique attentiste, qui a porté ses fruits, et offensive. Et je le vois mal regrouper ses troupes devant ses supporters lors du Clasico. Dimanche, je miserais sur un partage, vu l'état de forme des deux équipes. Un score qui, finalement, arrangerait tout le monde...