Je sais que ce titre est purement honorifique et ne représente rien mais après deux saisons ratées et alors que le club a pris un autre chemin en faisant venir Hein Vanhaezebrouck, je vois des progrès rapides et je trouve que la mayonnaise prend très vite.

Alors que l'entraîneur gantois prône un football offensif - et cela s'est vu il y a dix jours en déplacement à Bruges qui a éprouvé beaucoup de problèmes devant le pressing gantois -, Gand dispose actuellement de la meilleure défense de Belgique (13 buts encaissés). Avec Matz Sels, les Buffalos ont trouvé un bon gardien, qui a très bien entamé la saison et qui a déjà pris des points pour son équipe. Devant lui, alors qu'on avait des doutes en voyant cette défense composée du vétéran Karim Belhocine et d'Ante Puljic, on voit que cela fonctionne bien. Rafinha et Lasse Nielsen ont également déjà dépanné dans l'axe, alors que Rami Gershon devient au fil des semaines une certitude. Pourtant, malgré ces changements, la défense tient le coup et les résultats suivent. Sur les côtés, la rapidité de Rafinha et de Nana Asare convient particulièrement au système de Vanhaezebrouck.

Vanhaezebrouck est plus flexible et moins têtu qu'à Genk

On connaît l'attachement de cet entraîneur pour le 3-5-2 mais quand il voit que cela cale, il n'hésite pas à changer de système. On l'a vu contre Malines où il est passé du 3-5-2 au 4-3-3 en modifiant les positions de Yaya Soumahoro et de Benito Raman. On voit donc que Vanhaezebrouck est plus flexible et moins têtu qu'à Genk.

En règle générale, le 3-5-2 fonctionne bien. Les joueurs ont bien assimilé le système. Dans l'entrejeu, Gand peut se reposer sur Thomas Foket sur le flanc droit, qui a un gros moteur et un bon centre. Il fait preuve de beaucoup de régularité. Dans ce secteur de jeu aussi, Vanhaezebrouck dispose de beaucoup de cartouches et il peut varier. Depuis trois rencontres, on voit ainsi Christophe Lepoint sur le flanc gauche, place assez bizarre pour lui. Il symbolise en quelque sorte une autre force de Vanhaezebrouck. Au même titre qu'Habib Habibou au mois d'août, ou que, plus récemment, Hannes Van Der Bruggen, même les joueurs peu utilisés se montrent décisifs quand l'entraîneur fait appel à eux. Et pour compléter ce très bel entrejeu, Vanhaezebrouck peut compter sur deux métronomes, Sven Kums et Danijel Milicevic, qui a du feeling dans ses pieds. On le perçoit sur chaque phase arrêtée !

Enfin en attaque, je trouve le duo Laurent Depoitre - Raman très complémentaire. L'un apporte sa force physique et son travail. De plus, Depoitre est très efficace puisqu'il a inscrit sept buts et donné quatre assists. L'autre apporte sa vivacité, sa mobilité et son enthousiasme. Raman progresse chaque semaine.

Le seul problème de cette équipe, c'est qu'elle a besoin de beaucoup d'occasions pour marquer. Elle doit se montrer plus précise, plus cool et acquérir plus de métier. On perçoit également ce manque d'expérience dû à ces deux années hors des PO1 dans des moments décisifs comme à Bruges, match que Gand aurait dû gagner. Je suis curieux, à ce niveau-là, de voir comment Gand va gérer la réception d'Anderlecht.

PROPOS RECUEILLIS PAR STEPHANE VANDE VELDE

Je sais que ce titre est purement honorifique et ne représente rien mais après deux saisons ratées et alors que le club a pris un autre chemin en faisant venir Hein Vanhaezebrouck, je vois des progrès rapides et je trouve que la mayonnaise prend très vite.Alors que l'entraîneur gantois prône un football offensif - et cela s'est vu il y a dix jours en déplacement à Bruges qui a éprouvé beaucoup de problèmes devant le pressing gantois -, Gand dispose actuellement de la meilleure défense de Belgique (13 buts encaissés). Avec Matz Sels, les Buffalos ont trouvé un bon gardien, qui a très bien entamé la saison et qui a déjà pris des points pour son équipe. Devant lui, alors qu'on avait des doutes en voyant cette défense composée du vétéran Karim Belhocine et d'Ante Puljic, on voit que cela fonctionne bien. Rafinha et Lasse Nielsen ont également déjà dépanné dans l'axe, alors que Rami Gershon devient au fil des semaines une certitude. Pourtant, malgré ces changements, la défense tient le coup et les résultats suivent. Sur les côtés, la rapidité de Rafinha et de Nana Asare convient particulièrement au système de Vanhaezebrouck.On connaît l'attachement de cet entraîneur pour le 3-5-2 mais quand il voit que cela cale, il n'hésite pas à changer de système. On l'a vu contre Malines où il est passé du 3-5-2 au 4-3-3 en modifiant les positions de Yaya Soumahoro et de Benito Raman. On voit donc que Vanhaezebrouck est plus flexible et moins têtu qu'à Genk.En règle générale, le 3-5-2 fonctionne bien. Les joueurs ont bien assimilé le système. Dans l'entrejeu, Gand peut se reposer sur Thomas Foket sur le flanc droit, qui a un gros moteur et un bon centre. Il fait preuve de beaucoup de régularité. Dans ce secteur de jeu aussi, Vanhaezebrouck dispose de beaucoup de cartouches et il peut varier. Depuis trois rencontres, on voit ainsi Christophe Lepoint sur le flanc gauche, place assez bizarre pour lui. Il symbolise en quelque sorte une autre force de Vanhaezebrouck. Au même titre qu'Habib Habibou au mois d'août, ou que, plus récemment, Hannes Van Der Bruggen, même les joueurs peu utilisés se montrent décisifs quand l'entraîneur fait appel à eux. Et pour compléter ce très bel entrejeu, Vanhaezebrouck peut compter sur deux métronomes, Sven Kums et Danijel Milicevic, qui a du feeling dans ses pieds. On le perçoit sur chaque phase arrêtée !Enfin en attaque, je trouve le duo Laurent Depoitre - Raman très complémentaire. L'un apporte sa force physique et son travail. De plus, Depoitre est très efficace puisqu'il a inscrit sept buts et donné quatre assists. L'autre apporte sa vivacité, sa mobilité et son enthousiasme. Raman progresse chaque semaine.Le seul problème de cette équipe, c'est qu'elle a besoin de beaucoup d'occasions pour marquer. Elle doit se montrer plus précise, plus cool et acquérir plus de métier. On perçoit également ce manque d'expérience dû à ces deux années hors des PO1 dans des moments décisifs comme à Bruges, match que Gand aurait dû gagner. Je suis curieux, à ce niveau-là, de voir comment Gand va gérer la réception d'Anderlecht.PROPOS RECUEILLIS PAR STEPHANE VANDE VELDE