"L'Agence mondiale antidopage a suspendu l'accréditation du laboratoire de New Delhi (NDTL), en Inde, pour une deuxième période pouvant aller jusqu'à six mois", a indiqué l'organisation internationale dans un communiqué. En août 2019, une première suspension d'une durée de six mois avait été décidée pour non-conformité au Standard international pour les laboratoires (SIL) de l'AMA. "En février 2020, à la fin de cette période de six mois, un certain nombre de non-conformités n'avaient pas été corrigées et le groupe d'experts Laboratoires de l'AMA a de ce fait recommandé de nouvelles mesures disciplinaires à l'égard du laboratoire de New Delhi", a expliqué l'AMA. Une deuxième suspension d'une durée de six mois a été imposée "à compter du 17 juillet 2020". L'agence précise que le laboratoire de New Delhi, qui peut faire appel de cette décision, ne peut mener aucune activité antidopage pendant sa suspension. S'il satisfait aux exigences du groupe d'experts Laboratoires de l'AMA, le laboratoire peut demander que son accréditation soit rétablie avant la fin de la période de suspension de six mois. L'AMA prévient que si les procédures d'analyse n'ont pas été mises en conformité d'ici-là, elle pourra "prolonger de six mois supplémentaires la suspension de son accréditation". (Belga)

"L'Agence mondiale antidopage a suspendu l'accréditation du laboratoire de New Delhi (NDTL), en Inde, pour une deuxième période pouvant aller jusqu'à six mois", a indiqué l'organisation internationale dans un communiqué. En août 2019, une première suspension d'une durée de six mois avait été décidée pour non-conformité au Standard international pour les laboratoires (SIL) de l'AMA. "En février 2020, à la fin de cette période de six mois, un certain nombre de non-conformités n'avaient pas été corrigées et le groupe d'experts Laboratoires de l'AMA a de ce fait recommandé de nouvelles mesures disciplinaires à l'égard du laboratoire de New Delhi", a expliqué l'AMA. Une deuxième suspension d'une durée de six mois a été imposée "à compter du 17 juillet 2020". L'agence précise que le laboratoire de New Delhi, qui peut faire appel de cette décision, ne peut mener aucune activité antidopage pendant sa suspension. S'il satisfait aux exigences du groupe d'experts Laboratoires de l'AMA, le laboratoire peut demander que son accréditation soit rétablie avant la fin de la période de suspension de six mois. L'AMA prévient que si les procédures d'analyse n'ont pas été mises en conformité d'ici-là, elle pourra "prolonger de six mois supplémentaires la suspension de son accréditation". (Belga)