Du travail ? "Je traverse la rue, je vous en trouve" : dans les jardins de l'Élysée, Emmanuel Macron a conseillé à un jeune horticulteur au chômage de chercher un emploi dans les cafés-restaurants. La dernière fois qu'on t'a reproché de manquer de tact ?
...

Du travail ? "Je traverse la rue, je vous en trouve" : dans les jardins de l'Élysée, Emmanuel Macron a conseillé à un jeune horticulteur au chômage de chercher un emploi dans les cafés-restaurants. La dernière fois qu'on t'a reproché de manquer de tact ?Je travaille tous les jours pour ne pas ressembler trop à Emmanuel Macron. Et, plus globalement, pour parler moins mal aux gens. Je trouve, honnêtement, que je dis trop de gros mots. Parfois, ça sort tout seul, c'est terrible. Je dois me discipliner.En Australie, Stephen Pursell est le policier le plus isolé au monde puisqu'il patrouille seul sur un territoire de quelque 240.000 kilomètres carrés, grand comme la Grande-Bretagne. Toi, tu n'as jamais eu peur d'être abandonné ?Franchement, je serais incapable de vivre seul. J'aime trop les gens pour ça. Ici, à Eupen, je suis avec mon petit frère de 18 ans et mon chien. Je ne peux pas me plaindre. Heureusement, parce que j'ai des souvenirs douloureux de mon arrivée en Italie, il y a 4 ans. J'étais jeune, je logeais dans une chambre d'hôtel miteuse, c'était difficile. Je ne veux plus vivre ça.En Corée du Sud, des étudiants auraient volontairement pris du poids en absorbant des protéines en poudre et en buvant de vastes quantités de jus le jour de leur examen d'aptitude physique, afin d'éviter leur service militaire. Tu serais prêt à prendre combien de kilos pour ne pas porter les armes?Je ne l'aurais pas évité, je suis un gagnant. Mais je ne sais pas encore si c'est plus par souci de garder ma ligne ou par volonté de vivre cette expérience qui, je pense, peut être enrichissante.Mi-septembre, un jeune Britannique de 24 ans a été convoqué devant le tribunal de Belfast, en Irlande du Nord, pour avoir dérobé et utilisé la carte bancaire de sa voisine décédée depuis plus de deux ans. Ta dernière absence coupable ?Il y a un mois, j'étais au bowling et il y a une fille qui m'a volé mon portefeuille. Ce n'est qu'après la partie que je m'en suis rendu compte. Mais le plus fou, c'est qu'elle est venue me le rendre 5 minutes plus tard. Je pense qu'elle était dégoûtée de ne pas trouver de cash. J'étais à deux doigts de m'énerver et puis je me suis rappelé que je ne voulais pas ressembler à Emmanuel Macron (rires).À Gênes, la maquette du nouveau pont censé remplacer celui s'étant effondré le 14 août dernier s'est elle-même effondrée lors d'une conférence de presse. La dernière fois que le sort s'est acharné contre toi ?L'an dernier, lors d'un accident de voiture sur un pont près de Bologne, en Italie. C'était une saison difficile pour moi, avec pas mal de blessures. Cet accident, où je n'étais que simple passager, ça a été la goutte d'eau. Mais bon, ça aurait pu être pire. Lorsque j'étais à Entella, j'empruntais souvent le pont de Gênes pour me rendre à l'aéroport.Tollé sur Internet. Certains Américains se sont mis en tête de brûler leurs Nike suite au partenariat de la marque avec l'égérie Colin Kaepernick, joueur de football américain rendu internationalement populaire en 2016 après s'être agenouillé pendant l'hymne national afin de protester contre les violences policières faites aux Noirs. La dernière fois que tu as consciemment jeté de l'argent par les fenêtres ?Franchement, je viens d'un milieu éduqué, je ne suis pas du genre à flamber. Je me fais un petit plaisir de temps en temps, ça oui, mais aucun excès. L'important, c'est surtout de mettre bien la famille.