Monfils, arrivé fatigué à Anvers après sa tournée asiatique, a pris le service du Britannique d'emblée. Le Parisien, appliqué sur sa mise en jeu, a ensuite conservé cet avantage jusqu'au terme de la manche pour prendre les devants de la partie (3-6). Dans la deuxième manche, le Français de 32 ans a vu Edmund faire le break sur sa première occasion pour mener 3-1. 'La Monf', lauréat à Doha en début d'année de son 7e tournoi en carrière, est ensuite revenu dans la partie. Edmund, à la recherche de son premier sacre sur le circuit après avoir perdu à Marrakech cette saison, s'est montré plus constant et relâché, alors que Monfils laissait entrevoir une petite baisse d'intensité, pour remporter le jeu décisif et ainsi emmener le match au troisième set. Le Français, impressionnant en défense comme à son habitude, et l'Anglais, entreprenant, se sont rendus coups pour coups. L'épilogue de cette 3e édition du tournoi anversois allait donc se jouer dans un second jeu décisif. La rencontre, indécise et d'un très bon niveau, a finalement basculé à l'avantage d'Edmund, plus régulier dans le tie-break. "Je suis très heureux", a dit en larmes Edmund après sa victoire. "C'est vraiment spécial de s'imposer ici." Le joueur de 23 ans, né en Afrique du Sud, succède aux Français Richard Gasquet (2016) et Jo-Wilfried Tsonga (2017) au palmarès du tournoi belge. (Belga)

Monfils, arrivé fatigué à Anvers après sa tournée asiatique, a pris le service du Britannique d'emblée. Le Parisien, appliqué sur sa mise en jeu, a ensuite conservé cet avantage jusqu'au terme de la manche pour prendre les devants de la partie (3-6). Dans la deuxième manche, le Français de 32 ans a vu Edmund faire le break sur sa première occasion pour mener 3-1. 'La Monf', lauréat à Doha en début d'année de son 7e tournoi en carrière, est ensuite revenu dans la partie. Edmund, à la recherche de son premier sacre sur le circuit après avoir perdu à Marrakech cette saison, s'est montré plus constant et relâché, alors que Monfils laissait entrevoir une petite baisse d'intensité, pour remporter le jeu décisif et ainsi emmener le match au troisième set. Le Français, impressionnant en défense comme à son habitude, et l'Anglais, entreprenant, se sont rendus coups pour coups. L'épilogue de cette 3e édition du tournoi anversois allait donc se jouer dans un second jeu décisif. La rencontre, indécise et d'un très bon niveau, a finalement basculé à l'avantage d'Edmund, plus régulier dans le tie-break. "Je suis très heureux", a dit en larmes Edmund après sa victoire. "C'est vraiment spécial de s'imposer ici." Le joueur de 23 ans, né en Afrique du Sud, succède aux Français Richard Gasquet (2016) et Jo-Wilfried Tsonga (2017) au palmarès du tournoi belge. (Belga)