"Ce n'était pas encore super mais certainement mieux que samedi", a expliqué Boonen. "Comme prévu, le vent a durci la course. Tout le monde a dépensé pas mal d'énergie en cours de route. Dans l'important groupe qui a entamé la phase finale, il n'y avait pas de véritable collaboration. C'est pour cela que j'ai décidé de participer à l'échappée". Un groupe dont est sorti Jasper Stuyven: "Jasper a surgi soudainement. Je pensais que c'était trop tôt, surtout avec le vent de face. Mais il a quand même réussi son coup. Ce scénario est typique à Kuurne. Soit le peloton fait la jonction soit il n'y parvient pas. Dans l'ensemble, c'était une belle course avec un gagnant ayant bien du mérite. Si l'on compare à samedi, je me sens mieux. J'ai évidemment encore du travail mais j'ai un mois devant moi". (Belga)

"Ce n'était pas encore super mais certainement mieux que samedi", a expliqué Boonen. "Comme prévu, le vent a durci la course. Tout le monde a dépensé pas mal d'énergie en cours de route. Dans l'important groupe qui a entamé la phase finale, il n'y avait pas de véritable collaboration. C'est pour cela que j'ai décidé de participer à l'échappée". Un groupe dont est sorti Jasper Stuyven: "Jasper a surgi soudainement. Je pensais que c'était trop tôt, surtout avec le vent de face. Mais il a quand même réussi son coup. Ce scénario est typique à Kuurne. Soit le peloton fait la jonction soit il n'y parvient pas. Dans l'ensemble, c'était une belle course avec un gagnant ayant bien du mérite. Si l'on compare à samedi, je me sens mieux. J'ai évidemment encore du travail mais j'ai un mois devant moi". (Belga)