Kruijswijk a appris la nouvelle de son test positif mardi matin. "Je me sens juste en forme. Je n'arrive pas à croire que je l'ai eu. C'est une très grande déception de recevoir cette nouvelle. Au sein de l'équipe, nous prenons de nombreuses mesures et il est dommage que je doive quitter le Giro de cette façon". Kruijswijk était onzième du classement général, à 1:24 du leader Joao Almeida, et selon son équipe, il était "déterminé à gagner ce Giro d'Italie". Les autres coureurs et membres du personnel de l'équipe Jumbo-Visma ont été testés deux fois négatifs et ont été autorisés à poursuivre le Giro. Blessé à l'épaule à la suite d'une chute dans le Dauphiné, Kruijswijk avait déjà dû renoncer à disputer le dernier Tour de France. Le deuxième coureur du Giro qui a été testé positif au Covid-19 et qui doit quitter la course, est un membre de l'équipe Sunweb. On ne sait pas encore de qui il s'agit. Comme elle tarde à faire connaître le nom de l'intéressé, la formation germano-néerlandaise pourrait aussi décider de se retirer, selon certains observateurs sur place. (Belga)

Kruijswijk a appris la nouvelle de son test positif mardi matin. "Je me sens juste en forme. Je n'arrive pas à croire que je l'ai eu. C'est une très grande déception de recevoir cette nouvelle. Au sein de l'équipe, nous prenons de nombreuses mesures et il est dommage que je doive quitter le Giro de cette façon". Kruijswijk était onzième du classement général, à 1:24 du leader Joao Almeida, et selon son équipe, il était "déterminé à gagner ce Giro d'Italie". Les autres coureurs et membres du personnel de l'équipe Jumbo-Visma ont été testés deux fois négatifs et ont été autorisés à poursuivre le Giro. Blessé à l'épaule à la suite d'une chute dans le Dauphiné, Kruijswijk avait déjà dû renoncer à disputer le dernier Tour de France. Le deuxième coureur du Giro qui a été testé positif au Covid-19 et qui doit quitter la course, est un membre de l'équipe Sunweb. On ne sait pas encore de qui il s'agit. Comme elle tarde à faire connaître le nom de l'intéressé, la formation germano-néerlandaise pourrait aussi décider de se retirer, selon certains observateurs sur place. (Belga)