"C'est une décision fantastique pour le football belge de voir un joueur de ce niveau revenir dans le championnat", a indiqué Martinez. Cette décision ne modifie pas la donne en équipe nationale, pense le sélectionneur. "En ce qui concerne les Diables Rouges, il sera évalué comme tous les autres joueurs. Il sera jugé pour ses performances en tant que joueur et pas sur ses résultats en tant que coach." Martinez estime que combiner les deux rôles, joueur et entraîneur, est "un projet incroyablement excitant", même si, "ce sont des jobs difficiles à combiner. On doit lui donner du temps. Il y a eu quelques exemples de joueur-manager dans le football britannique, mais c'est rare. Et c'est de plus en plus compliqué à réaliser dans le football moderne." Peu avant l'annonce de la sélection, l'Union belge a communiqué avoir adressé un avertissement "officiel" et collé une amende à Leandro Trossard, 24 ans, le capitaine de Genk pour ses propos homophobes prononcés dans la foulée du titre de champion conquis par les Limbourgeois jeudi. Le joueur a bien été repris par Martinez. "C'est un très jeune capitaine", a expliqué le technicien espagnol. "L'Union belge est très claire sur ce qui est acceptable et ce qui ne l'est pas. Leandro a commis une erreur. Il a perdu le contrôle pendant les célébrations. Il l'a compris. Il mérite une seconde chance. La manière dont il a réagi fait de lui un joueur et une personne que nous avons envie de soutenir." (Belga)