Il y a ceux qui pensent que le brassard de capitaine n'est qu'un morceau de tissu anodin. Et puis, il y a les autres. Notamment ces supporters qui jouent des coudes et des épaules dans les tribunes de Wembley quand, quelques mètres plus loin, Vincent Kompany ôte son brassard et semble vouloir le jeter en direction de la tribune. Le titre de champion d'Angleterre, le troisième pour Vince The Prince, est à portée de mains. Dans la tribune, les molosses au coeur skyblue finissent par s'écarter en entendant crier : "Daddy, Daddy!" C'est Pierre Kompany, présent pour l'occasion, qui ramènera le brassard à Bruxelles.
...