"Je ne les appelle pas encore de vraies courses, car j'ai encore besoin de beaucoup de temps", a précisé Naert. "Mais je vais faire trois courses. Je dois pouvoir travailler quelque part". Avant que le Flandrien occidental ne se présente au départ du semi-marathon du championnat du monde, il courra les 20 kilomètres dans la ville néerlandaise d'Alphen le 1er mars et les 10 kilomètres à Brunssum, également aux Pays-Bas, le 15 mars. Au cours des derniers mois, la préparation olympique de Naert a été sérieusement perturbée par une blessure au pied. Cela semble appartenir au passé. "Je fais encore beaucoup d'entraînements alternatifs par prudence. Je cours maintenant 120 kilomètres par semaine, puis l'équivalent de 50 kilomètres en travail alternatif. Normalement, le championnat du monde du semi-marathon était un objectif sérieux, mais plus maintenant. Les Jeux sont le seul objectif". La blessure au pied dérange Naert depuis juillet de l'année dernière. Cela signifie-t-il qu'il a dû ajuster ses ambitions olympiques ? "Non, ils restent inchangés, bien que cela dépende principalement de la poursuite de ma préparation. En ce moment, j'effectue de grands pas semaine après semaine. Si je peux continuer, je ne vois aucun problème". (Belga)

"Je ne les appelle pas encore de vraies courses, car j'ai encore besoin de beaucoup de temps", a précisé Naert. "Mais je vais faire trois courses. Je dois pouvoir travailler quelque part". Avant que le Flandrien occidental ne se présente au départ du semi-marathon du championnat du monde, il courra les 20 kilomètres dans la ville néerlandaise d'Alphen le 1er mars et les 10 kilomètres à Brunssum, également aux Pays-Bas, le 15 mars. Au cours des derniers mois, la préparation olympique de Naert a été sérieusement perturbée par une blessure au pied. Cela semble appartenir au passé. "Je fais encore beaucoup d'entraînements alternatifs par prudence. Je cours maintenant 120 kilomètres par semaine, puis l'équivalent de 50 kilomètres en travail alternatif. Normalement, le championnat du monde du semi-marathon était un objectif sérieux, mais plus maintenant. Les Jeux sont le seul objectif". La blessure au pied dérange Naert depuis juillet de l'année dernière. Cela signifie-t-il qu'il a dû ajuster ses ambitions olympiques ? "Non, ils restent inchangés, bien que cela dépende principalement de la poursuite de ma préparation. En ce moment, j'effectue de grands pas semaine après semaine. Si je peux continuer, je ne vois aucun problème". (Belga)