Six coureurs ont animé le début de course: Joey Van Rhee, Jasper Hamelink, Twan Van den Brand, Rick Ottema, Patrick Van der Duin et Jim Aernouts. Le peloton laissa faire. A la mi-course, Aernouts et Hamelink ont faussé compagnie aux autres échappés avant d'être à leur tour repris. L'écart au classement entre Gonçalves et Primoz Roglic n'étant que de 8 secondes, les secondes de bonification accordées en cours d'étape avaient leur importance. C'est le Portugais qui a accroché trois secondes à son profit. Après le sprint, la course est retombée dans son train-train. Face aux équipes de sprinters, les tentatives d'échappées en fin d'étape ont toutes été repoussées, laissant les lévriers du peloton effectuer une bonne répétition dans leur exercice favori à deux semaines du Tour de France. (Belga)

Six coureurs ont animé le début de course: Joey Van Rhee, Jasper Hamelink, Twan Van den Brand, Rick Ottema, Patrick Van der Duin et Jim Aernouts. Le peloton laissa faire. A la mi-course, Aernouts et Hamelink ont faussé compagnie aux autres échappés avant d'être à leur tour repris. L'écart au classement entre Gonçalves et Primoz Roglic n'étant que de 8 secondes, les secondes de bonification accordées en cours d'étape avaient leur importance. C'est le Portugais qui a accroché trois secondes à son profit. Après le sprint, la course est retombée dans son train-train. Face aux équipes de sprinters, les tentatives d'échappées en fin d'étape ont toutes été repoussées, laissant les lévriers du peloton effectuer une bonne répétition dans leur exercice favori à deux semaines du Tour de France. (Belga)