Yanina Wickmayer (WTA-41), Alison Van Uytvanck (WTA-44), An-Sophie Mestach (WTA-157) et Ysaline Bonaventure (WTA-170) formeront "une forte équipe", a commenté Ann Devries. "Avec Yanina et Alison, nous disposons de deux joueuses du top 50. Prenez An-Sophie et Ysaline, et nous avons une très forte et large équipe avec aussi de l'expérience en double. Ce sera nécessaire pour ces rencontres de barrage très relevées. Le but est très clair: ramener la Belgique dans le groupe mondial". Deux groupes de trois pays et deux groupes de 4 seront formés. Seules deux nations seront qualifiées pour les barrages du groupe mondial II. Les deux dernières seront reléguées dans le groupe II de la zone Euro-Africaine. Les adversaires potentiels de la Belgique sont la Bulgarie, la Croatie, l'Estonie, la Géorgie, la Grande-Bretagne, la Hongrie, Israël, la Lettonie, le Portugal, l'Afrique du Sud, la Suède, la Turquie et l'Ukraine. (Belga)

Yanina Wickmayer (WTA-41), Alison Van Uytvanck (WTA-44), An-Sophie Mestach (WTA-157) et Ysaline Bonaventure (WTA-170) formeront "une forte équipe", a commenté Ann Devries. "Avec Yanina et Alison, nous disposons de deux joueuses du top 50. Prenez An-Sophie et Ysaline, et nous avons une très forte et large équipe avec aussi de l'expérience en double. Ce sera nécessaire pour ces rencontres de barrage très relevées. Le but est très clair: ramener la Belgique dans le groupe mondial". Deux groupes de trois pays et deux groupes de 4 seront formés. Seules deux nations seront qualifiées pour les barrages du groupe mondial II. Les deux dernières seront reléguées dans le groupe II de la zone Euro-Africaine. Les adversaires potentiels de la Belgique sont la Bulgarie, la Croatie, l'Estonie, la Géorgie, la Grande-Bretagne, la Hongrie, Israël, la Lettonie, le Portugal, l'Afrique du Sud, la Suède, la Turquie et l'Ukraine. (Belga)