Kirsten Flipkens avait très bien entamé la rencontre, empochant le premier set 7-5 en 51 minutes. Kenin menait 5-4 dans la seconde manche et servait pour le gain du second set lorsque Flipkens s'est blessée à la cheville gauche après avoir glissé sur une pancarte publicitaire placée qu'elle n'a pas vue car elle reculait. Kirsten Flipkens a reçu les premiers soins sur le court, qu'elle a quitté les larmes aux yeux, un pansement à la cheville gauche. Il s'agissait de la troisième confrontation entre Sofia Kenin et Kirsten Flipkens, qui s'était qualifiée mercredi en battant l'Allemande Laura Siegemund (WTA 51) 5-7, 7-5, 6-4. La lauréate de l'Open d'Australie 2020 s'est toujours imposée face à la Campinoise. Autre joueuse belge engagée dans le tableau final à Abou Dhabi, Elise Mertens avait aussi dû renoncer pour raisons médicales. La numéro 1 belge, 20e mondiale, s'est retirée du tournoi jeudi, peu avant son match contre la Française Alizé Cornet (WTA 53), en raison d'une blessure à l'épaule. (Belga)

Kirsten Flipkens avait très bien entamé la rencontre, empochant le premier set 7-5 en 51 minutes. Kenin menait 5-4 dans la seconde manche et servait pour le gain du second set lorsque Flipkens s'est blessée à la cheville gauche après avoir glissé sur une pancarte publicitaire placée qu'elle n'a pas vue car elle reculait. Kirsten Flipkens a reçu les premiers soins sur le court, qu'elle a quitté les larmes aux yeux, un pansement à la cheville gauche. Il s'agissait de la troisième confrontation entre Sofia Kenin et Kirsten Flipkens, qui s'était qualifiée mercredi en battant l'Allemande Laura Siegemund (WTA 51) 5-7, 7-5, 6-4. La lauréate de l'Open d'Australie 2020 s'est toujours imposée face à la Campinoise. Autre joueuse belge engagée dans le tableau final à Abou Dhabi, Elise Mertens avait aussi dû renoncer pour raisons médicales. La numéro 1 belge, 20e mondiale, s'est retirée du tournoi jeudi, peu avant son match contre la Française Alizé Cornet (WTA 53), en raison d'une blessure à l'épaule. (Belga)