Aux abords de Lisbonne, pour sa 11e finale en carrière en Challenger, l'antichambre du circuit principal, le N.4 belge a été battu 6-2, 6-4 par le Japonais Kaichi Uchida (ATP 258/N.6). Le Belge, 339e mondial, avait pourtant écarté les têtes de série N.1 et N.3 du rendez-vous en disposant de l'Espagnol Roberto Carballes Baena (ATP 87) au premier tour et du Chilien Nicolas Jarry (ATP 129) samedi en demies. Coppejans, qui compte cinq titres Challenger dont le dernier acquis en 2018 à Séville, a perdu ses quatre dernières finales. Il pourra se consoler lundi par un bond au classement ATP, lui qui devrait gagner plus de 50 places pour atteindre le 283 rang. Vendredi, Michael Geerts, 27 ans et 262e mondial, s'était incliné aux portes du dernier carré en trois sets - 4-6, 6-1, 6-4 - et 2h11 de jeu devant le même Uchida. Kimmer Coppejans et Michael Geerts, respectivement engagés aux côtés de l'Espagnol Oriol Roca Batalla et du Néerlandais Bart Stevens, avaient été battus au premier tour du double. (Belga)

Aux abords de Lisbonne, pour sa 11e finale en carrière en Challenger, l'antichambre du circuit principal, le N.4 belge a été battu 6-2, 6-4 par le Japonais Kaichi Uchida (ATP 258/N.6). Le Belge, 339e mondial, avait pourtant écarté les têtes de série N.1 et N.3 du rendez-vous en disposant de l'Espagnol Roberto Carballes Baena (ATP 87) au premier tour et du Chilien Nicolas Jarry (ATP 129) samedi en demies. Coppejans, qui compte cinq titres Challenger dont le dernier acquis en 2018 à Séville, a perdu ses quatre dernières finales. Il pourra se consoler lundi par un bond au classement ATP, lui qui devrait gagner plus de 50 places pour atteindre le 283 rang. Vendredi, Michael Geerts, 27 ans et 262e mondial, s'était incliné aux portes du dernier carré en trois sets - 4-6, 6-1, 6-4 - et 2h11 de jeu devant le même Uchida. Kimmer Coppejans et Michael Geerts, respectivement engagés aux côtés de l'Espagnol Oriol Roca Batalla et du Néerlandais Bart Stevens, avaient été battus au premier tour du double. (Belga)