Kim Mestdagh enfilera le maillot de Cukurova dès cette semaine. Après avoir tenté une première fois l'aventure en Turquie, à Yakin Dogu au début de la saison dernière, l'ailière belge avait rejoint Salamanque en décembre décrochant le titre de champion d'Espagne. Elle repart pour un bail dans le championnat turc où elle retrouvera notamment l'Espagnole Astou Ndour qu'elle a croisé à Tenerife lors de la Coupe du monde, ainsi que l'Ukrainienne Alina Iagoupova (ex-Castors Braine). Cukurova espère pouvoir disputer l'Euroligue en passant le cap d'un barrage face aux Russes de Nadezhda Orenburg (aller le 8 octobre en Turquie, retour le 11 octobre en Russie). En cas de succès, Cukurova et Kim Mestdagh seront versés dans la poule de Castors Braine et d'Ekaterinburg (avec Emma Meesseman). Kim Mestdagh, 4e avec la Belgique à Tenerife, a terminé avec une moyenne de 16,2 points par match, cinquième meilleure marqueuse de la Coupe du monde. Après une saison à Zamarat en Espagne, puis après avoir évolué à Castors Braine, Kim Mestdagh a joué deux saisons pour Charleville-Mézières (2015-2017) avant de prendre la direction de la Turquie. (Belga)

Kim Mestdagh enfilera le maillot de Cukurova dès cette semaine. Après avoir tenté une première fois l'aventure en Turquie, à Yakin Dogu au début de la saison dernière, l'ailière belge avait rejoint Salamanque en décembre décrochant le titre de champion d'Espagne. Elle repart pour un bail dans le championnat turc où elle retrouvera notamment l'Espagnole Astou Ndour qu'elle a croisé à Tenerife lors de la Coupe du monde, ainsi que l'Ukrainienne Alina Iagoupova (ex-Castors Braine). Cukurova espère pouvoir disputer l'Euroligue en passant le cap d'un barrage face aux Russes de Nadezhda Orenburg (aller le 8 octobre en Turquie, retour le 11 octobre en Russie). En cas de succès, Cukurova et Kim Mestdagh seront versés dans la poule de Castors Braine et d'Ekaterinburg (avec Emma Meesseman). Kim Mestdagh, 4e avec la Belgique à Tenerife, a terminé avec une moyenne de 16,2 points par match, cinquième meilleure marqueuse de la Coupe du monde. Après une saison à Zamarat en Espagne, puis après avoir évolué à Castors Braine, Kim Mestdagh a joué deux saisons pour Charleville-Mézières (2015-2017) avant de prendre la direction de la Turquie. (Belga)