"Depuis le moment où l'on est venu me chercher à l'aéroport, les gens ont été très gentils. Je suis très excitée d'être ici et de jouer pour la première fois à Monterrey, en Amérique latine. C'est un très bel endroit", a déclaré Kim Clijsters dimanche lors d'une conférence de presse. "Les autres joueuses belges qui se sont produites ici par le passé m'en avaient parlé lors de la Fed Cup. Et Azarenka m'a dit que c'était un chouette tournoi à venir disputer. Elles avaient raison. C'est sympa d'être ici". Johanna Konta sera un nouveau test intéressant pour Kim Clijsters, battue avec les honneurs - 6-2, 7-6 (8/6) - à Dubai, lors de son grand retour, par l'Espagnole Garbine Muguruza (WTA 15), finaliste de l'Australian Open. La Britannique, avec qui elle s'est déjà entraînée au Mexique, a beau ne pas avoir encore gagné de match en simple cette année après une blessure au genou qui l'obligea à mettre un terme à sa saison 2019 au lendemain de l'US Open, elle reste une joueuse d'expérience, qui a déjà atteint les demi-finales à l'Australian Open (2016), Wimbledon (2017) et Roland-Garros (2019). "J'ai le sentiment que mon tennis s'améliore", a exprimé Kim Clijsters. "J'ai toujours un bon niveau en moi. Je suis encore à un stade où je considère avoir besoin de rythme de matches. Je n'ai disputé qu'un match officiel jusqu'ici, et quelques sets d'entraînement. J'aimerais avoir plus de matches et c'est le seul moyen d'entraîner certains aspects que l'on retrouve en match. À l'entraînement, je me déplace mieux, je réagis bien, je prends de meilleures décisions. Reste, désormais, à le faire en match". (Belga)

"Depuis le moment où l'on est venu me chercher à l'aéroport, les gens ont été très gentils. Je suis très excitée d'être ici et de jouer pour la première fois à Monterrey, en Amérique latine. C'est un très bel endroit", a déclaré Kim Clijsters dimanche lors d'une conférence de presse. "Les autres joueuses belges qui se sont produites ici par le passé m'en avaient parlé lors de la Fed Cup. Et Azarenka m'a dit que c'était un chouette tournoi à venir disputer. Elles avaient raison. C'est sympa d'être ici". Johanna Konta sera un nouveau test intéressant pour Kim Clijsters, battue avec les honneurs - 6-2, 7-6 (8/6) - à Dubai, lors de son grand retour, par l'Espagnole Garbine Muguruza (WTA 15), finaliste de l'Australian Open. La Britannique, avec qui elle s'est déjà entraînée au Mexique, a beau ne pas avoir encore gagné de match en simple cette année après une blessure au genou qui l'obligea à mettre un terme à sa saison 2019 au lendemain de l'US Open, elle reste une joueuse d'expérience, qui a déjà atteint les demi-finales à l'Australian Open (2016), Wimbledon (2017) et Roland-Garros (2019). "J'ai le sentiment que mon tennis s'améliore", a exprimé Kim Clijsters. "J'ai toujours un bon niveau en moi. Je suis encore à un stade où je considère avoir besoin de rythme de matches. Je n'ai disputé qu'un match officiel jusqu'ici, et quelques sets d'entraînement. J'aimerais avoir plus de matches et c'est le seul moyen d'entraîner certains aspects que l'on retrouve en match. À l'entraînement, je me déplace mieux, je réagis bien, je prends de meilleures décisions. Reste, désormais, à le faire en match". (Belga)