Vondrousova, 19 ans, a servi pour le match à 6-5 dans la troisième manche, mais s'est fait breaker par Bertens. Elle a toutefois dominé le tie break pour s'imposer en 2h20. On pensait pourtant que son aventure allait se terminer après ses succès, 6-1, 6-4, face à l'Allemande Mona Barthel (WTA 111), et 6-4, 6-3 contre la Canadienne Eugenie Bouchard (WTA 137). Surtout après l'égalisation à un set partout de Bertens, lorsque Vondrousova donnait une impression d'épuisement. Mais elle a trouvé les ressources nécessaires pour revenir et faire douter son adversaire, dont elle a bien profité des multiples fautes directes (43 en tout). Vondrousova affrontera en huitième de finale l'Ukrainienne Lesia Tsurenko (WTA 36), qui a pour sa par écarté la Tchèque Katerina Siniakova (WTA 54) en deux sets, 6-4, 6-0. (Belga)

Vondrousova, 19 ans, a servi pour le match à 6-5 dans la troisième manche, mais s'est fait breaker par Bertens. Elle a toutefois dominé le tie break pour s'imposer en 2h20. On pensait pourtant que son aventure allait se terminer après ses succès, 6-1, 6-4, face à l'Allemande Mona Barthel (WTA 111), et 6-4, 6-3 contre la Canadienne Eugenie Bouchard (WTA 137). Surtout après l'égalisation à un set partout de Bertens, lorsque Vondrousova donnait une impression d'épuisement. Mais elle a trouvé les ressources nécessaires pour revenir et faire douter son adversaire, dont elle a bien profité des multiples fautes directes (43 en tout). Vondrousova affrontera en huitième de finale l'Ukrainienne Lesia Tsurenko (WTA 36), qui a pour sa par écarté la Tchèque Katerina Siniakova (WTA 54) en deux sets, 6-4, 6-0. (Belga)