Au début de cette année, Maxime Lestienne a déménagé de Moorslede à Singapour avec sa famille. Après son départ du FC Bruges, l'ailier a connu une carrière erratique et après ses problèmes au Standard, il a retrouvé la joie du football grâce à Lion City Sailors FC, à Singapour. "Ils sont fous de lui ici", raconte Kiara, la femme de Lestienne au Krant van West-Vlaanderen. "Il est décisif presque à chaque match, avec un but ou une passe décisive. On voit qu'il se sent bien, qu'il a de nouveau confiance en lui et que le coach croit en lui. Maxime mérite d'être à nouveau heureux en jouant au football. Lorsque les représentants de Singapour l'ont appelé, il a immédiatement senti qu'ils le voulaient absolument et qu'il serait une valeur ajoutée pour l'équipe. Il avait besoin de sentir que les gens avaient à nouveau confiance en lui."

À presque 30 ans, Lestienne a déjà vécu beaucoup de choses dans le monde du football. Mouscron, le FC Bruges, Genoa, le PSV, Rubin Kazan, Malaga, le Standard et maintenant Singapour. "Il n'est pas facile d'être toujours performant sous pression, surtout après ce que Maxime a vécu", estime Kiara. "Depuis qu'il a perdu ses deux parents en six semaines lors de sa période au PSV, tout a changé. Il a connu de gros problèmes par la suite. Ce drame l'a complètement brisé. Il n'avait qu'eux et c'était des personnes vraiment gentilles. Dès que quelque chose ne va pas avec moi ou avec l'un des enfants, il panique. Puis il compare immédiatement avec ce qui est arrivé à ses parents. C'est un traumatisme qu'il n'a pas encore résolu. Heureusement qu'il a ses enfants, sinon je ne sais pas ce qu'il serait arrivé à Maxime."

Lestienne est lié pour deux saison avec le Lion City Sailors FC. "Je pense qu'il va aller au bout de ce contrat et peut-être même re-signer" , pense Kiara. "Bien sûr, il s'est distingué ici, dans le championnat et en Ligue des champions asiatique. Et puis, dans le football, on ne sait jamais. Si vous regardez un match ici et que vous entendez les présentateurs, vous penserez que Maxime est Ronaldo. (rires) Je pense qu'il aimerait rester ici toute sa vie."

En neuf rencontres de championnat, Maxime Lestienne a marqué trois fois et délivré sept passes décisives. En six matches de Ligue des Champions asiatique, il a marqué une fois et donné deux assists en 6 duels.

Lire l'interview complète avec Kiara, l'épouse de Maxime Lestienne, sur le site du Krant van West-Vlaanderen.

Au début de cette année, Maxime Lestienne a déménagé de Moorslede à Singapour avec sa famille. Après son départ du FC Bruges, l'ailier a connu une carrière erratique et après ses problèmes au Standard, il a retrouvé la joie du football grâce à Lion City Sailors FC, à Singapour. "Ils sont fous de lui ici", raconte Kiara, la femme de Lestienne au Krant van West-Vlaanderen. "Il est décisif presque à chaque match, avec un but ou une passe décisive. On voit qu'il se sent bien, qu'il a de nouveau confiance en lui et que le coach croit en lui. Maxime mérite d'être à nouveau heureux en jouant au football. Lorsque les représentants de Singapour l'ont appelé, il a immédiatement senti qu'ils le voulaient absolument et qu'il serait une valeur ajoutée pour l'équipe. Il avait besoin de sentir que les gens avaient à nouveau confiance en lui."À presque 30 ans, Lestienne a déjà vécu beaucoup de choses dans le monde du football. Mouscron, le FC Bruges, Genoa, le PSV, Rubin Kazan, Malaga, le Standard et maintenant Singapour. "Il n'est pas facile d'être toujours performant sous pression, surtout après ce que Maxime a vécu", estime Kiara. "Depuis qu'il a perdu ses deux parents en six semaines lors de sa période au PSV, tout a changé. Il a connu de gros problèmes par la suite. Ce drame l'a complètement brisé. Il n'avait qu'eux et c'était des personnes vraiment gentilles. Dès que quelque chose ne va pas avec moi ou avec l'un des enfants, il panique. Puis il compare immédiatement avec ce qui est arrivé à ses parents. C'est un traumatisme qu'il n'a pas encore résolu. Heureusement qu'il a ses enfants, sinon je ne sais pas ce qu'il serait arrivé à Maxime."Lestienne est lié pour deux saison avec le Lion City Sailors FC. "Je pense qu'il va aller au bout de ce contrat et peut-être même re-signer" , pense Kiara. "Bien sûr, il s'est distingué ici, dans le championnat et en Ligue des champions asiatique. Et puis, dans le football, on ne sait jamais. Si vous regardez un match ici et que vous entendez les présentateurs, vous penserez que Maxime est Ronaldo. (rires) Je pense qu'il aimerait rester ici toute sa vie."En neuf rencontres de championnat, Maxime Lestienne a marqué trois fois et délivré sept passes décisives. En six matches de Ligue des Champions asiatique, il a marqué une fois et donné deux assists en 6 duels. Lire l'interview complète avec Kiara, l'épouse de Maxime Lestienne, sur le site du Krant van West-Vlaanderen.