Avec très peu de dénivelé et disputé à l'abri du vent, le rendez-vous berlinois est le plus rapide de la saison. Les sept derniers records du monde de la distance ont d'ailleurs été réalisés à Berlin, dont le dernier en 2018 par le Kenyan Eliud Kipchoge en 2h01:39. Kipchoge absent cette année, il a laissé la place à son rival Éthiopien Bekele. Triple champion olympique, le coureur de fond de 37 ans est détenteur des records du monde du 5.000 et du 10.000 mètres. Dimanche, il a réalisé le deuxième chrono de l'histoire sur la distance au terme d'une course parfaitement maîtrisée. A noter qu'il faut remonter jusqu'en 1998, et la victoire de l'Espagnol Abel Anton, pour trouver la trace d'un vainqueur autre qu'un Kenyan ou un Éthiopien. (Belga)

Avec très peu de dénivelé et disputé à l'abri du vent, le rendez-vous berlinois est le plus rapide de la saison. Les sept derniers records du monde de la distance ont d'ailleurs été réalisés à Berlin, dont le dernier en 2018 par le Kenyan Eliud Kipchoge en 2h01:39. Kipchoge absent cette année, il a laissé la place à son rival Éthiopien Bekele. Triple champion olympique, le coureur de fond de 37 ans est détenteur des records du monde du 5.000 et du 10.000 mètres. Dimanche, il a réalisé le deuxième chrono de l'histoire sur la distance au terme d'une course parfaitement maîtrisée. A noter qu'il faut remonter jusqu'en 1998, et la victoire de l'Espagnol Abel Anton, pour trouver la trace d'un vainqueur autre qu'un Kenyan ou un Éthiopien. (Belga)