Après avoir clôturé sa carrière sur distance olympique fin 2017, Katrien Verstuyft, 36 ans, a poursuivi cette saison son entrée dans le triathlon de moyenne distance avec pas moins de 6 podiums en 9 courses disputées. La double olympienne (28e à Londres et mise hors course à Rio), victorieuse du Challenge de Prague, est également montée sur le podium cette année à Lisbonne, Cascais, en Sardaigne et à Majorque. Elle s'est également imposée pour la 4e année consécutive au triathlon du Zwin. L'Anversoise a devancé dans l'ordre Alexandra Tondeur, championne d'Europe sur moyenne distance et vice-championne continentale sur le 'full' triathlon, et Valérie Barthelemy, médaillée de bronze avec le relais mixte lors de l'Euro de Glasgow et championne de Belgique de distance olympique. Côté masculin, le principal fait d'arme de Bart Aernouts fut sa 2e place à Hawaii, l'officieux championnat du monde de la distance mythique de l'Ironman. A Kona, l'Anversois de 34 ans a réussi à descendre sous les 8 heures de course, devenant le deuxième triathlète à réussir cette performance, mais avait été précédé d'un peu plus de 4 minutes par l'actuel recordman de l'épreuve, l'Allemand Patrick Lange. Aernouts a également décroché l'argent lors de l'Euro d'Ironman 70.3 à Elsinore et s'est imposé à l'occasion de l'Ironman d'Hambourg. Il a devancé Pieter Heemeryck, triple vainqueur sur le circuit Challenge, et Tim Van Hemel, champion d'Europe de cross triathlon et duathlon. Le trophée de la meilleure prestation de l'année est quant à lui revenu aux 'Belgian Hammers', l'équipe de relais mixte ayant décroché la médaille de bronze lors de l'Euro de Glasgow, composé de Valérie Barthelemy, Jelle Geens, Claire Michel et Marten Van Riel. . (Belga)

Après avoir clôturé sa carrière sur distance olympique fin 2017, Katrien Verstuyft, 36 ans, a poursuivi cette saison son entrée dans le triathlon de moyenne distance avec pas moins de 6 podiums en 9 courses disputées. La double olympienne (28e à Londres et mise hors course à Rio), victorieuse du Challenge de Prague, est également montée sur le podium cette année à Lisbonne, Cascais, en Sardaigne et à Majorque. Elle s'est également imposée pour la 4e année consécutive au triathlon du Zwin. L'Anversoise a devancé dans l'ordre Alexandra Tondeur, championne d'Europe sur moyenne distance et vice-championne continentale sur le 'full' triathlon, et Valérie Barthelemy, médaillée de bronze avec le relais mixte lors de l'Euro de Glasgow et championne de Belgique de distance olympique. Côté masculin, le principal fait d'arme de Bart Aernouts fut sa 2e place à Hawaii, l'officieux championnat du monde de la distance mythique de l'Ironman. A Kona, l'Anversois de 34 ans a réussi à descendre sous les 8 heures de course, devenant le deuxième triathlète à réussir cette performance, mais avait été précédé d'un peu plus de 4 minutes par l'actuel recordman de l'épreuve, l'Allemand Patrick Lange. Aernouts a également décroché l'argent lors de l'Euro d'Ironman 70.3 à Elsinore et s'est imposé à l'occasion de l'Ironman d'Hambourg. Il a devancé Pieter Heemeryck, triple vainqueur sur le circuit Challenge, et Tim Van Hemel, champion d'Europe de cross triathlon et duathlon. Le trophée de la meilleure prestation de l'année est quant à lui revenu aux 'Belgian Hammers', l'équipe de relais mixte ayant décroché la médaille de bronze lors de l'Euro de Glasgow, composé de Valérie Barthelemy, Jelle Geens, Claire Michel et Marten Van Riel. . (Belga)