Après son titre mondial sur 400m haies, qui parachevait sa domination tout au long de la saison, Warholm était le grand favori chez les messieurs. Il s'est imposé devant le Polonais Pawel Fajdek (marteau), l'Estonien Magnus Kirt (javelot) et le Suédois Daniel Stahl (disque). Warholm succède au décathlonien français Kevin Mayer. Chez les dames, Lasitskene n'avait pas la faveur des pronostics. Si elle a été sacrée championne du monde et qu'elle a remporté l'Euro indoor, la Néerlandaise Sifan Hassan et la Britannique Dina Asher-Smith étaient les favorites. Les deux ont, en effet, glané plusieurs médailles aux Mondiaux de Doha. Hassan a réalisé un doublé sans précédent 1.500m - 10.000m alors que Asher-Smith a remporté le 200m et a obtenu le bronze sur 100m et 4x100m. La quatrième candidate était l'Allemande Malaika Mihambo (longueur). Asher-Smith avait remporté le trophée l'année dernière. Les fans, la presse, les membres de la fédération européenne d'athlétisme et un panel d'experts bénéficiaient chacun de 25% des voix. Depuis que le prix a été décerné pour la première fois en 1993, le trophée n'a jamais récompensé un Belge. En 2016, Nafi Thiam avait remporté le Rising Star Award, récompensant les étoiles montantes de l'athlétisme. Ce prix a été décerné cette année à l'Ukrainienne Yaroslava Mahuchikh (hauteur) chez les dames et au décathlonien allemand Niklas Kaul chez les messieurs. (Belga)