47% des lecteurs et une quasi-unanimité au sein de notre rédaction, c'est peu dire que Karim Belhocine a réussi son début de saison. Plus qu'un plébiscite estival sans lendemain, le Franco-Algérien rêve à un été indien. Désormais bien ancré dans son costume de T1, le successeur de Felice Mazzù avance avec ses certitudes.

Le remplacement de Nurio par Kayembe, un succès. Le repositionnement de Morioka en 10 pour faire de la place à Guillaume Gillet dans le milieu du jeu au côté de Marco Ilaimaharitra, une réussite au moins passagère. Et devant, la présence de Kaveh Rezaei, absent en préparation, bonifie tout le monde. Du solide Shamar Nicholson à l'élégant Ali Gholizadeh.

Le jeu d'équilibre n'était pas gagné d'avance, mais Karim Belhocine est devenu ces derniers mois un peu plus qu'un meneur d'hommes. Au leader de vestiaire reconnu, l'ancien adjoint de Vanhaezebrouck a rajouté à sa palette l'éclectisme du stratège. Capable de s'adapter à son adversaire en cours de match ou d'imposer ses qualités à celui-ci, Karim Belhocine est sans nul doute le principal artisan du 12/12 zébré.

47% des lecteurs et une quasi-unanimité au sein de notre rédaction, c'est peu dire que Karim Belhocine a réussi son début de saison. Plus qu'un plébiscite estival sans lendemain, le Franco-Algérien rêve à un été indien. Désormais bien ancré dans son costume de T1, le successeur de Felice Mazzù avance avec ses certitudes. Le remplacement de Nurio par Kayembe, un succès. Le repositionnement de Morioka en 10 pour faire de la place à Guillaume Gillet dans le milieu du jeu au côté de Marco Ilaimaharitra, une réussite au moins passagère. Et devant, la présence de Kaveh Rezaei, absent en préparation, bonifie tout le monde. Du solide Shamar Nicholson à l'élégant Ali Gholizadeh. Le jeu d'équilibre n'était pas gagné d'avance, mais Karim Belhocine est devenu ces derniers mois un peu plus qu'un meneur d'hommes. Au leader de vestiaire reconnu, l'ancien adjoint de Vanhaezebrouck a rajouté à sa palette l'éclectisme du stratège. Capable de s'adapter à son adversaire en cours de match ou d'imposer ses qualités à celui-ci, Karim Belhocine est sans nul doute le principal artisan du 12/12 zébré.