FORCES ET FAIBLESSES

Même si ce n'est pas l'exode de la saison passée, Gand a connu une sacrée saignée en termes d'expérience et de leadership. Difficile en effet de remplacer des joueuses du calibre d' Heleen Jaques, Jolet Lommen et Ella Van Kerkhoven. Les nouvelles meneuses ont pour nom Nicky Evrard, ou encore Silke Vanwynsberghe, qui font déjà office d'" anciennes " au sein du squad buffalo. Même si les nouvelles recrues sont dotées d'un beau potentiel, elles sont surtout jeunes et doivent encore se développer au plus haut niveau. Pas pour rien que Dave...

Même si ce n'est pas l'exode de la saison passée, Gand a connu une sacrée saignée en termes d'expérience et de leadership. Difficile en effet de remplacer des joueuses du calibre d' Heleen Jaques, Jolet Lommen et Ella Van Kerkhoven. Les nouvelles meneuses ont pour nom Nicky Evrard, ou encore Silke Vanwynsberghe, qui font déjà office d'" anciennes " au sein du squad buffalo. Même si les nouvelles recrues sont dotées d'un beau potentiel, elles sont surtout jeunes et doivent encore se développer au plus haut niveau. Pas pour rien que Dave Mattheus et son staff sont toujours à la recherche d'une attaquante du niveau de Ella VKV... Surtout que les blessures accablent le noyau ( Chloé Vande Velde, Imani Prez et Shari Van Belle, pour ne citer qu'elles). En réalité, ce sera plus que jamais le collectif qui doit permettre aux Gantoises d'atteindre leurs objectifs, elles qui pourront désormais moins compter sur de fortes individualités que l'année précédente. Il n'empêche, l'envie est là de conserver l'ADN gantois en développant un jeu basé sur la technique et le mouvement, aussi en raison d'un certain manque de caisse physique au sein du vestiaire. C'est toujours Dave Mattheus qui tient en mains les rênes de l'équipe. Vainqueur de la Coupe en 2017 et en 2019 avec Gand, il avait également entraîné les jeunes du club flandrien, ainsi que l'équipe B d'Anderlecht auparavant. Le natif de Ninove va encore devoir faire parler ses qualités de pédagogue pour mener un groupe rajeuni vers les play-offs 1. " Ce ne sera pas facile de faire aussi bien que l'année passée. " L'entraîneur gantois se veut réaliste au moment d'exposer les objectifs de son équipe cette saison. Troisième derrière l'intouchable Anderlecht et les ambitieuses Louvanistes, le club veut à présent atteindre les PO1 malgré ses blessées, mais sans se projeter au-delà de cette limite. Elle aurait pu apporter son écot à la belle saison gantoise, mais les croisés, tu connais... Touchée au genou fin septembre 2020, la joueuse de 21 ans n'a plus foulé le pré en compétition depuis. Victime d'une rechute aux ischios pendant la préparation, la Red Flame (onze caps) fait également partie des joueuses censées reprendre le rôle de leadeuse dans le noyau suite aux départs de Jaques et Van Kerkhoven. Y compris sur le terrain, grâce à ces indéniables qualités. Il faudra cependant lui laisser le temps de retrouver ses sensations, forcément un peu oubliées eu égard à ses derniers mois passés chez le kiné et non sur la pelouse. IN Chelsea Godier (KVC Westerlo), Samya Hassani (VV Alkmaar, Ned), Bodil Van Den Heuvel (Ajax, Ned), Raquel Viaene (Club YLA). OUT Ella Van Kerkhoven (RSCA Women), Heleen Jaques & Jolet Lommen (arrêt).