La banderole, qui avait été exposée dans un café, a été brandie à la 23e minute, le moment choisi par les fans de Bruges pour commémorer la mémoire de François Sterchele. La police avait demandé de ne pas montrer la banderole provocatrice, même en dehors du stade. Une requête que certains supporters n'ont pas entendue. De plus, tout le monde n'a pas suivi l'appel lancé contre le jet de fumigènes. Quinze minutes avant la fin, certaines personnes ont fait voler des feux d'artifice dans la tribune 2 (bloc MM). Une jeune femme a été légèrement brûlée. Comme ce n'est pas la première fois que l'Antwerp est poursuivi pour cette infraction, la commission des litiges a infligé une amende de 5.000 euros. Au total, la facture pour le match contre le Club Bruges s'élève à 8.500 euros. À cela s'ajoute une amende de 3.000 euros pour les incidents survenus lors de la rencontre à Mouscron. Les supporters anversois avaient lancé des feux d'artifice juste avant le coup d'envoi mais également aux 72e et 81e minutes. Ils avaient aussi jeté des gobelets de bière sur la pelouse en direction du gardien mouscronnois, provoquant l'arrêt momentané du match. Avant cela, l'Antwerp avait écopé d'une amende de 3.000 euros toujours pour le jet de fumigènes lors de la rencontre à domicile contre Courtrai. Cette fois-là aussi la rencontre a été interrompue. (Belga)