Le coach gantois Jess Thorup a causé une certaine surprise en alignant un duo d'attaque formé par Depoître, dont c'était la première titularisation, et Mamadou Sylla. Face à une équipe plus compacte qu'Eupen le week-end précédent, les Buffalos ont pris l'initiative par Roman Bezus. Dans la foulée, le duo d'attaque est entré en action: Depoître a mis Vaso Vasic à contribution en piquant une tête sur une passe de la droite de Louis Verstraete (13e). Ensuite, Sylla a pris trois défenseurs de vitesse avant de voir son tir dévié par un pied hurlu (16e). Ce n'était que partie remise car sur un centre de Sylla, Depoître a dévié le ballon de la tête (25e, 0-1). Le T1 mouscronnois Bernd Hollerbach ne tenait pas en place: son capitaine Dimitri Mohamed devait quitter le jeu sur blessure (27e) et sa défense s'était laisser surprendre par Bezus dont l'envoi a heurté la transversale (29e). Pourtant, sur le premier tir cadré, Boya a égalisé d'une volée de loin (34e, 1-1). La rencontre avait gagné en intensité quand Campins a profité de la nonchalance de Nana Asaré pour contrôler le ballon et battre Thomas Kaminski de près (44e, 2-1). Auteur du cadeau ayant permis à Mouscron de prendre la tête, Asaré a lancé la charge en seconde période. Toutefois, la pression gantoise était modérée et la défense de Mouscron ne s'est jamais retrouvée hors contexte. Thorup a alors misé sur l'offensive en faisant monter au jeu Giorgi Kvilitaia à la place de Depoître (63e) et un attaquant Jonathan David pour un milieu Verstraeten (67e). Mais la première occasion de but a été pour le Mouscronnois Jonah Osabutey, qui a complètement manqué sa reprise de la tête (71e). Gand a garanti le suspense Les Buffalos pensaient avoir égalisé quand David a dépassé son adversaire avant de servir Kvilitaia, qui a mis le ballon au fond en s'étirant (79e). Un but que Jan Boterberg a annulé après une longue négociation avec le VAR. Gand a poursuivi sur sa lancée mais n'est pas parvenu à prendre un point malgré cinq minutes de temps supplémentaire. (Belga)