1. Alejandro Pozuelo (Genk) : il a été impliqué dans quasiment toutes les actions offensives des Limbourgeois, il a déterminé le tempo et a même ouvert la marque.

2. Aly Samatta (Genk) : trois buts pour l'avant tanzanien, qui éclate cette saison.

3. Moussa Djenepo (Standard) : l'international du Mali est en pleine forme. Sa vitesse et ses dribbles ont semé la panique dans la défense ostendaise. Auteur de deux buts.

4. Luis Garcia (Eupen) : le chevronné maestro a multiplié les passes, parfaitement négocié les phases arrêtées, déterminé le rythme du match et assumé ses responsabilités sur le penalty. Le vrai leader et capitaine d'Eupen.

5. Jari Uronen (Genk) : il semble infatigable sur le flanc gauche et il s'est récompensé par deux assists.

6. Samuel Asamoah (STVV) : il a dominé à lui seul l'entrejeu face à Anderlecht.

7. Siebe Schrijvers (Club Bruges) : il a eu du mal à s'intégrer au Club mais il trouve de mieux en mieux ses marques comme avant en décrochage ou médian le plus avancé.

8. Vadis Odjidja (Gand) : il n'est pas encore à 100% mais il est déjà nécessaire par sa créativité, son calme, sa vista et son efficacité. Il a inscrit un superbe but, qu'il a dédié à son amie, qui va accoucher de leur deuxième enfant en novembre.

9. Davy Roef (Waasland-Beveren) : deux clean sheets dans les trois derniers matches. Le Waaslandien a une part importante dans ce succès car il a intercepté un penalty à un moment crucial.

10. Cristian Benavente (Charleroi) : il n'a atteint son rendement normal qu'en deuxième mi-temps, quand l'entraîneur a demandé à son régisseur d'opérer davantage au centre afin d'y améliorer la créativité.