1. Wesley Moraes (Club Bruges) : l'avant brésilien, qui n'a encore que 21 ans, choisit de mieux en mieux ses moments pour accélérer et passer. Il a aussi amélioré sa finition. Un hattrick contre La Gantoise.

2. Adrien Trebel (Anderlecht) : un récupérateur infatigable, qui en sus détermine le jeu. Deux assists. Une grande prestation après quelques semaines moindres.

3. Arnaut Danjuma Groeneveld (Club Bruges) : il a été déterminant sur les deux premiers but, qui ont ouvert la voie d'une large victoire 0-4. Son petit passage à vide après un brillant début de saison semble passé.

4. Casper De Norre (STVV) : malade, il n'était pas à Gand, où Saint-Trond a enlevé sa première victoire en déplacement, mais il a été titularisé cette fois et a marqué d'un tir imparable en seconde mi-temps. Il est également impeccable sur le plan défensif et a l'esprit d'équipe. C'est grâce à lui que Kamada a doublé la marque dans les arrêts de jeu.

5. Leandro Trossard (Genk) : quatre tirs au but, trois dedans : le gardien Nardi n'avait aucune chance. Le jeune Limbourgeois a marqué son douzième but de la saison en 14 matches.

6. Mehdi Carcela (Standard) : à lui seul, il a plus de talent que les trois quarts du noyau d'Anderlecht. Un ballon magistral entre les jambes sur le but de Djenepo. Souvent démarqué, il a en plus beaucoup travaillé dans l'entrejeu.

7. Ortwin De Wolf (Lokeren) : il était bien mis sur les tirs de Durmen, Amallah, Pierrot et Leye. Le jeune gardien a démontré qu'il pouvait gagner des points. Il n'a pas pris de risques, compte tenu de la pluie, et a souvent usé des poings.

8. Fabrice Olinga (Mouscron) : comme Gulan, il est métamorphosé depuis l'arrivée du nouvel entraîneur. Il ose à nouveau prendre des initiatives et réaliser des actions, comme quand, il y a quatre ans, il avait été repris par le Cameroun pour le Mondial brésilien.

9. Cristian Ceballos (STVV) : il a été insaisissable en première mi-temps et a abattu pas mal de kilomètres. Il a été moins précis dans le rectangle mais juste après le repos, il a lancé De Norre vers le 1-0.

10. Kevin Vandendriessche (Ostende) : il a régné sur l'entrejeu avec Vanlerberghe, ce qui a permis aux Ostendais de rafler les trois points à Eupen. Comme toujours, il ne s'est pas ménagé.