1. Dodi Lukebakio (Charleroi) : impossible à freiner sans commettre de faute. L'extérieur a survolé le terrain et a été déterminant avec un assist.
  2. Ryota Morioka (Waasland-Beveren) : par son intelligence de jeu au-dessus de la moyenne, le médian japonais apporte une énorme plus-value aux Waeslandiens. Il a été impliqué dans toutes les bonnes actions et il ne lui a manqué qu'un but.
  3. Samuel Gigot (AA Gand) : le leader de la défense. Il a dominé le jeu aérien, est resté calme ballon au pied et a dominé Gano, pourtant plus costaud.
  4. Hannes Van der Bruggen (KV Courtrai) : très méritant au centre, il a fait le jeu devant la défense dans un Courtrai qui a été pendant une heure la meilleure équipe et la plus dominante face à Anderlecht.
  5. Aaron Leya Iseka (Zulte Waregem) : troisième titularisation de la saison, en comptant le match contre Nice, et encore un but, plus un premier assist. Ses actions ne sont pas spectaculaires mais il est toujours bien placé dans le rectangle.
  6. Ruud Vormer (Club Bruges) : ses deux assists ont décidé le match. On se réjouit de voir tout un match avec le duo Vormer-Clasie et leurs permutations.
  7. Danijel Milicevic (AA Gand) : il calme le jeu, il se démarque, toujours à proximité d'Esiti. Le joueur chevronné a également plié le match par une belle transversale.
  8. Roman Bezus (STVV) : d'un joli coup franc dans la lucarne, il a ouvert le chemin de la victoire à Saint-Trond. Il a forcé lui-même un coup franc, en plus, durant son excellente entrée au jeu.
  9. Ivo Rodrigues (Antwerp) : il semble bien s'adapter au football belge. Il possède un bon bagage technique tout en abattant du terrain défensivement.
  10. Paul-José Mpoku (Standard) : il joué avec énormément d'engagement et il excelle ballon au pied mais, comme ses coéquipiers, il manque d'efficacité devant le but. Il aurait pu et dû marquer plus d'un but.