1. Abdoulay Diaby (Club Bruges) : depuis plusieurs semaines, il marquait de tous les angles possibles à l'entraînement mais pas en match. C'est fait. C'est aussi lui qui a provoqué le premier penalty.

2. Ruud Vormer (Club Bruges) : d'un assist, il a ouvert le match. Sur le premier penalty, il a pris le ballon des mains de Wesley. Le Soulier d'Or n'est plus très loin.

3. Teddy Chevalier (KV Courtrai) : il a été impliqué dans le premier but contre Malines puis s'est chargé du second. Il en est à sept en championnat. Le meilleur homme sur le terrain. Il s'est bien infiltré sur le flanc droit et a beaucoup travaillé.

4. Hans Vanaken (Club Bruges) : les analystes l'ont beaucoup critiqué avant le match. Il leur a répondu sur le terrain. Il a couronné un excellent match d'un but.

5. Omar Colley (Charleroi) : le Gambien a encore prouvé qu'il est un des défenseurs les plus imposants de notre championnat. Aucun avant ne semble en mesure de lui poser problème.

6. Lovre Kalinic (AA Gand) : il a préservé ses filets à sept reprises cette saison. Le géant croate a été attentif sur les rares tentatives de Sa (heading) et de Laifis. Il profite aussi du mur érigé devant lui par le duo Gigot-Mitrovic.

7. Clément Tainmont (Charleroi) : il a régulièrement pris la mesure de Mata, son adversaire direct, et a distillé plusieurs bonnes passes du pied gauche. Il a notamment aidé Rezaei à marquer.

8. Jean Butez (Mouscron) : malgré son inexpérience et la pression -Werner, sur le banc, lui faisait concurrence, il était prêt. Que va-t-il advenir de lui quand Bailly sera à nouveau disponible ?

9. Steven De Petter (STVV) : à un poste inhabituel au coeur d'un quintette défensif, il a signé une brillante prestation. Le STVV a préservé ses filets et arraché un point à Eupen.

10. Edmilson Jr (Standard): le genre de footballeur pour lequel on va au stade, grâce à sa vitesse, son rayon d'action et son bagage technique. C'est à cause de lui que Bronn, qui flirtait avec une deuxième carte jaune, a été prématurément retiré du jeu.

1. Abdoulay Diaby (Club Bruges) : depuis plusieurs semaines, il marquait de tous les angles possibles à l'entraînement mais pas en match. C'est fait. C'est aussi lui qui a provoqué le premier penalty. 2. Ruud Vormer (Club Bruges) : d'un assist, il a ouvert le match. Sur le premier penalty, il a pris le ballon des mains de Wesley. Le Soulier d'Or n'est plus très loin. 3. Teddy Chevalier (KV Courtrai) : il a été impliqué dans le premier but contre Malines puis s'est chargé du second. Il en est à sept en championnat. Le meilleur homme sur le terrain. Il s'est bien infiltré sur le flanc droit et a beaucoup travaillé. 4. Hans Vanaken (Club Bruges) : les analystes l'ont beaucoup critiqué avant le match. Il leur a répondu sur le terrain. Il a couronné un excellent match d'un but. 5. Omar Colley (Charleroi) : le Gambien a encore prouvé qu'il est un des défenseurs les plus imposants de notre championnat. Aucun avant ne semble en mesure de lui poser problème. 6. Lovre Kalinic (AA Gand) : il a préservé ses filets à sept reprises cette saison. Le géant croate a été attentif sur les rares tentatives de Sa (heading) et de Laifis. Il profite aussi du mur érigé devant lui par le duo Gigot-Mitrovic. 7. Clément Tainmont (Charleroi) : il a régulièrement pris la mesure de Mata, son adversaire direct, et a distillé plusieurs bonnes passes du pied gauche. Il a notamment aidé Rezaei à marquer. 8. Jean Butez (Mouscron) : malgré son inexpérience et la pression -Werner, sur le banc, lui faisait concurrence, il était prêt. Que va-t-il advenir de lui quand Bailly sera à nouveau disponible ? 9. Steven De Petter (STVV) : à un poste inhabituel au coeur d'un quintette défensif, il a signé une brillante prestation. Le STVV a préservé ses filets et arraché un point à Eupen. 10. Edmilson Jr (Standard): le genre de footballeur pour lequel on va au stade, grâce à sa vitesse, son rayon d'action et son bagage technique. C'est à cause de lui que Bronn, qui flirtait avec une deuxième carte jaune, a été prématurément retiré du jeu.