Saint-Trond, qui rêve toujours du top 6, a directement fait comprendre son intention en fonçant vers le gardien adverse. Procédant par de longues balles en avant, les Canaris ont toutefois patienté avant de forcer leur premier coup de coin par Yohan Boli (10e). En plus, régulièrement lancé en profondeur Jordan Botaka n'a pas fait trembler la défense à quatre adverse. Le Cercle est alors parvenu pour la première fois dans les 16 mètres adverses grâce à Xavier Mercier (18e). Ce n'était qu'un début: Kylian Hazard a manqué une belle opportunité (20e) et Johana Omolo a ouvert la marque (31e, 1-0). Mais Elton Acolatse a profité des espaces laissé par les Brugeois pour servir Botaka (38e, 1-1). A la reprise, le Cercle a poussé mais Guévin Tormin (49e) et Irvin Cardona (57e) n'ont pas été assez efficaces. Par contre, Saint-Trond a une nouvelle fois frappé sur une phase arrêtée ponctuée par Boli (64e, 1-2). Le match était ouvert et Arnaud Lusamba a eu tout le temps d'expédier une petite perle mais l'arbitre a refusé le goal pour une faute préalable (67e). Les deux coachs ont alors effectué plusieurs changements dont le plus intéressant a été celui de Mamadou Sylla, qui a effectué ses débuts pour Saint-Trond. A Lokeren, la nomination d'un nouvel entraîneur n'a pas eu de répercussion sur le terrain face à Zulte-Waregem. Glen De Boeck a apporté en vain quatre changements par rapport à la formation battue à Eupen. Les deux équipes n'ont pas emballé le début de la rencontre malgré une reprise de la tête de Jakub Reznicek, la nouvelle acquisition de Lokeren (14e). Il a fallu patienter avant de voir Theo Bongonda galvauder une première occasion (28e). Zulte-Waregem était lancé et Hamdi Harbaoui a remporté son duel entre ex-Anderlechtois avec Olivier Deschacht (34e, 0-1). Dans la foulée, Nil De Pauw, un ex-Lokerenois, a repris de la tête un centre au premier poteau de Bongonda (37e, 0-2). Lokeren n'avait pas cadré un tir en première période mais Guus Hupperts et Reznicek ont tenté qu'il n'en aille pas de même en seconde. Les Waeslandiens n'ont toutefois pas inquiété Sammy Bossut, qui a l'habitude d'encaisser en déplacement. Dans l'autre camp, Harbaoui a ajusté la mire (64e) avant de signer un doublé (73e, 0-3). Pour les 5.636 spectateurs présents, le match était fini. (Belga)

Saint-Trond, qui rêve toujours du top 6, a directement fait comprendre son intention en fonçant vers le gardien adverse. Procédant par de longues balles en avant, les Canaris ont toutefois patienté avant de forcer leur premier coup de coin par Yohan Boli (10e). En plus, régulièrement lancé en profondeur Jordan Botaka n'a pas fait trembler la défense à quatre adverse. Le Cercle est alors parvenu pour la première fois dans les 16 mètres adverses grâce à Xavier Mercier (18e). Ce n'était qu'un début: Kylian Hazard a manqué une belle opportunité (20e) et Johana Omolo a ouvert la marque (31e, 1-0). Mais Elton Acolatse a profité des espaces laissé par les Brugeois pour servir Botaka (38e, 1-1). A la reprise, le Cercle a poussé mais Guévin Tormin (49e) et Irvin Cardona (57e) n'ont pas été assez efficaces. Par contre, Saint-Trond a une nouvelle fois frappé sur une phase arrêtée ponctuée par Boli (64e, 1-2). Le match était ouvert et Arnaud Lusamba a eu tout le temps d'expédier une petite perle mais l'arbitre a refusé le goal pour une faute préalable (67e). Les deux coachs ont alors effectué plusieurs changements dont le plus intéressant a été celui de Mamadou Sylla, qui a effectué ses débuts pour Saint-Trond. A Lokeren, la nomination d'un nouvel entraîneur n'a pas eu de répercussion sur le terrain face à Zulte-Waregem. Glen De Boeck a apporté en vain quatre changements par rapport à la formation battue à Eupen. Les deux équipes n'ont pas emballé le début de la rencontre malgré une reprise de la tête de Jakub Reznicek, la nouvelle acquisition de Lokeren (14e). Il a fallu patienter avant de voir Theo Bongonda galvauder une première occasion (28e). Zulte-Waregem était lancé et Hamdi Harbaoui a remporté son duel entre ex-Anderlechtois avec Olivier Deschacht (34e, 0-1). Dans la foulée, Nil De Pauw, un ex-Lokerenois, a repris de la tête un centre au premier poteau de Bongonda (37e, 0-2). Lokeren n'avait pas cadré un tir en première période mais Guus Hupperts et Reznicek ont tenté qu'il n'en aille pas de même en seconde. Les Waeslandiens n'ont toutefois pas inquiété Sammy Bossut, qui a l'habitude d'encaisser en déplacement. Dans l'autre camp, Harbaoui a ajusté la mire (64e) avant de signer un doublé (73e, 0-3). Pour les 5.636 spectateurs présents, le match était fini. (Belga)