Christian Brüls a ouvert le score d'un magnifique tir brossé (1-0, 13e) mais Musashi Suzuki a égalisé d'une frappe croisée, entrée par l'intermédiaire du poteau, au terme d'un beau mouvement collectif (1-1, 24e). Les visités, grâce à une tête au petit rectangle de Taichi Hara (2-1, 30e) ont repris les commandes du match avant le retour aux vestiaires. Le second acte a vu le Beerschot égaliser grâce à Stipe Radic, à la conclusion d'un corner remisé par Lawrence Shankland (2-2, 67e). Alors que les Canaris semblaient réaliser la mauvaise opération, ils ont émergé dans les derniers instants. Un corner de Brüls joué en retrait vers Aboubakaray Koita, auteur d'un slalom puis d'un tir croisé gagnant, a offert la victoire à Saint-Trond (3-2, 87e). Au classement, le STVV est 9e avec 45 points, à égalité avec son rival limbourgeois du KRC Genk (45), 8e et virtuel dernier qualifié pour les playoffs II. Le Beerschot est dernier avec 16 points, loin de Seraing (27). (Belga)

Christian Brüls a ouvert le score d'un magnifique tir brossé (1-0, 13e) mais Musashi Suzuki a égalisé d'une frappe croisée, entrée par l'intermédiaire du poteau, au terme d'un beau mouvement collectif (1-1, 24e). Les visités, grâce à une tête au petit rectangle de Taichi Hara (2-1, 30e) ont repris les commandes du match avant le retour aux vestiaires. Le second acte a vu le Beerschot égaliser grâce à Stipe Radic, à la conclusion d'un corner remisé par Lawrence Shankland (2-2, 67e). Alors que les Canaris semblaient réaliser la mauvaise opération, ils ont émergé dans les derniers instants. Un corner de Brüls joué en retrait vers Aboubakaray Koita, auteur d'un slalom puis d'un tir croisé gagnant, a offert la victoire à Saint-Trond (3-2, 87e). Au classement, le STVV est 9e avec 45 points, à égalité avec son rival limbourgeois du KRC Genk (45), 8e et virtuel dernier qualifié pour les playoffs II. Le Beerschot est dernier avec 16 points, loin de Seraing (27). (Belga)