Le Beerschot-Wilrijk a directement mis le pied sur le ballon même si le défenseur anversois Prychynenko y est allé d'un tacle solide et correct dans son rectangle sur Sekine (3e). Les Rats ont eu plusieurs possibilités de prendre les devants mais Ayrton Mboko a été trop lent sur une perte de balle de Jordan Botaka (6e) et après avoir laissé son adversaire sur place, Mémé Placca a tiré au-dessus (7e). Ensuite, Lucas Pirard a détourné en coup de coin un ballon que Gertjan De Mets se préparait à reprendre de la tête (13e). Le gardien trudonnaire a toutefois été moins heureux quand il a couru à la rencontre de Tissoudali, qui a placé le ballon dans le but vide (17e, 0-1). Le but de l'attaquant néerlandais a gonflé la confiance des Beerschotmen. Sans des interventions la main ferme de Pirard sur des tentatives de Brian De Keersmaecker (26e, 32e), les Canaris auraient atteint la mi-temps avec un passif plus lourd. Tranquille jusque-là, Mike Vanhamel n'a eu qu'à capter un ballon que Sylla lui a mis entre les mains (59e) avant que Prychynenko ne double l'avance des Anversois sur un coup franc légèrement dévié (63e, 0-2). Saint-Trond n'avait pas abdiqué et Sylla a profité d'un bon service de Daichi Kamada pour inscrire son 4e but de la saison (66e, 1-2). Précis sur cette action, le Japonais l'a été beaucoup moins en tirant à côté un penalty accordé avec l'intervention du VAR pour une faute de main de De Mets (72e). Kamada, qui n'était manifestement pas dans un bon jour, n'a pas encore cadré une reprise (78e). Mais le meilleur buteur trudonnaire s'est racheté en donnant à son compatriote le ballon de l'égalisation (90e+2, 2-2). (Belga)