"Le racisme n'a pas sa place dans et autour de nos stades. Nous ne pouvons pas être assez clairs à ce sujet. C'est une position et un engagement de la Pro League et de tous ses clubs", indique la Pro League, qui va examiner "les rapports des différentes instances". "Le fait que le racisme et la discrimination ne doivent pas être tolérés dans la société ou dans nos stades est une responsabilité que nous devons assumer avec l'ensemble du football", poursuit la Pro League. "Pas seulement pour les entraîneurs sur la ligne de touche ou les joueurs sur le terrain, mais aussi pour les ramasseurs de balles sur le bord du terrain ou pour les enfants dans les tribunes". La Pro League a par ailleurs réclamé qu'elle avait récemment entamé une collaboration avec la Caserne Dossin à Malines, musée et centre de documentation sur l'Holocauste et les droits de l'homme, dont l'objectif est d'amener les supporters se rendant coupables de racisme ou de discrimination à "réfléchir à leurs propos grâce à un trajet de formation afin de ne plus commettre ces actes". (Belga)

"Le racisme n'a pas sa place dans et autour de nos stades. Nous ne pouvons pas être assez clairs à ce sujet. C'est une position et un engagement de la Pro League et de tous ses clubs", indique la Pro League, qui va examiner "les rapports des différentes instances". "Le fait que le racisme et la discrimination ne doivent pas être tolérés dans la société ou dans nos stades est une responsabilité que nous devons assumer avec l'ensemble du football", poursuit la Pro League. "Pas seulement pour les entraîneurs sur la ligne de touche ou les joueurs sur le terrain, mais aussi pour les ramasseurs de balles sur le bord du terrain ou pour les enfants dans les tribunes". La Pro League a par ailleurs réclamé qu'elle avait récemment entamé une collaboration avec la Caserne Dossin à Malines, musée et centre de documentation sur l'Holocauste et les droits de l'homme, dont l'objectif est d'amener les supporters se rendant coupables de racisme ou de discrimination à "réfléchir à leurs propos grâce à un trajet de formation afin de ne plus commettre ces actes". (Belga)