Les Pandas, pourtant en bonne forme depuis le début de saison, en témoigne leur première place partagée avec le Club de Bruges au coup d'envoi, n'ont pas connu la même réussite contre les Métallos. Après une première mi-temps stérile, Eupen a connu un début de second acte catastrophique, encaissant deux buts coup sur coup signés Youssef Maziz (0-1, 48e) et Sambu Marsoni (0-2, 51e). Malgré trois changements opérés par Stefan Krämer, les Pandas n'ont pas été capables d'inverser la tendance. Ils ont sauvé l'honneur en toute fin de match sur un but contre son camp de Dietsch (1-2, 90e+4). Concomitamment, Saint-Trond a mis un terme à quatre matche sans victoire. Pour ce faire, les Canaris de Bernd Hollerbach ont profité d'une grossière erreur de Thomas Didillon. Le portier français est passé à côté de son dégagement, ce qui a permis à Pele Mboyo de glisser le ballon à Daichi Hayashi. Le Japonais, récemment arrivé au STVV, a marqué dès sa première apparition sous ses nouvelles couleurs. Saint-Trond a vécu un second acte stressant mais a conservé les trois points. En effet, les Trudonnaires ont vu Rocco Reitz, monté à la mi-temps, être exclu pour un tacle dangereux (52e). Cette exclusion n'a pas eu de conséquence au marquoir pour les visiteurs. Au classement, Eupen est 2e avec 11 points alors que Seraing a grimpé à la 8e place (9 pts). Saint-Trond est 12e (7 pts), juste devant le Cercle, 13e (5 pts). (Belga)

Les Pandas, pourtant en bonne forme depuis le début de saison, en témoigne leur première place partagée avec le Club de Bruges au coup d'envoi, n'ont pas connu la même réussite contre les Métallos. Après une première mi-temps stérile, Eupen a connu un début de second acte catastrophique, encaissant deux buts coup sur coup signés Youssef Maziz (0-1, 48e) et Sambu Marsoni (0-2, 51e). Malgré trois changements opérés par Stefan Krämer, les Pandas n'ont pas été capables d'inverser la tendance. Ils ont sauvé l'honneur en toute fin de match sur un but contre son camp de Dietsch (1-2, 90e+4). Concomitamment, Saint-Trond a mis un terme à quatre matche sans victoire. Pour ce faire, les Canaris de Bernd Hollerbach ont profité d'une grossière erreur de Thomas Didillon. Le portier français est passé à côté de son dégagement, ce qui a permis à Pele Mboyo de glisser le ballon à Daichi Hayashi. Le Japonais, récemment arrivé au STVV, a marqué dès sa première apparition sous ses nouvelles couleurs. Saint-Trond a vécu un second acte stressant mais a conservé les trois points. En effet, les Trudonnaires ont vu Rocco Reitz, monté à la mi-temps, être exclu pour un tacle dangereux (52e). Cette exclusion n'a pas eu de conséquence au marquoir pour les visiteurs. Au classement, Eupen est 2e avec 11 points alors que Seraing a grimpé à la 8e place (9 pts). Saint-Trond est 12e (7 pts), juste devant le Cercle, 13e (5 pts). (Belga)