Genk a pris un départ de furie par Siebe Schrijvers. Le milieu a filé comme une flèche avant d'envoyer le ballon vers le poteau opposé: Colin Coosemans a évité la gifle d'entrée de jeu (2e). Malines a réagi par Uros Vitas, qui a vu son coup franc frapper le montant (4e). C'était la seule véritable alerte pour Danny Vukovic. Dès ce moment, le gardien de Genk a eu le loisir de compter les initiatives de ses équipiers. Le but a toutefois mis du temps avant de tomber. Edin Cocalic a ainsi sorti in extremis un ballon alors que Coosemans était battu (11e). Genk contrôlait toutes les zones mais Pozuelo a prouvé, même s'il n'est pas encore au top, qu'il est le meilleur atout offensif de Genk (37e, 1-0). En début de seconde période, Genk a fait circuler le ballon et le niveau de la rencontre a baissé. Les occasions ont été moins nombreuses et les Limbourgeois ont joué avec les nerfs de leur supporters. Ceux-ci ont dû être calmés quand l'arbitre, Wim Smet, a fait appel à la vidéo en direct (VAR). Dans un premier temps, il a accordé un penalty pour une faute sur Marcus Ingvartsen mais il est revenu sur sa décision après avoir consulté les images (75e). La nervosité a aussi gagné certains joueurs dont Thomas Buffel, qui a été exclu pour deux cartes jaunes consécutives (89e). (Belga)

Genk a pris un départ de furie par Siebe Schrijvers. Le milieu a filé comme une flèche avant d'envoyer le ballon vers le poteau opposé: Colin Coosemans a évité la gifle d'entrée de jeu (2e). Malines a réagi par Uros Vitas, qui a vu son coup franc frapper le montant (4e). C'était la seule véritable alerte pour Danny Vukovic. Dès ce moment, le gardien de Genk a eu le loisir de compter les initiatives de ses équipiers. Le but a toutefois mis du temps avant de tomber. Edin Cocalic a ainsi sorti in extremis un ballon alors que Coosemans était battu (11e). Genk contrôlait toutes les zones mais Pozuelo a prouvé, même s'il n'est pas encore au top, qu'il est le meilleur atout offensif de Genk (37e, 1-0). En début de seconde période, Genk a fait circuler le ballon et le niveau de la rencontre a baissé. Les occasions ont été moins nombreuses et les Limbourgeois ont joué avec les nerfs de leur supporters. Ceux-ci ont dû être calmés quand l'arbitre, Wim Smet, a fait appel à la vidéo en direct (VAR). Dans un premier temps, il a accordé un penalty pour une faute sur Marcus Ingvartsen mais il est revenu sur sa décision après avoir consulté les images (75e). La nervosité a aussi gagné certains joueurs dont Thomas Buffel, qui a été exclu pour deux cartes jaunes consécutives (89e). (Belga)