Fidèle à sa réputation, Yannick Ferrera a surpris en titularisant pour la première fois Elias Cobbaut (18 ans) dans l'axe de la défense. Arrivé à Ostende en fin de mercato, Conté a eu la même chance. Dès la mise en jeu, l'attaquant guinéen a remporté le premier duel grâce à une erreur de son jeune adversaire (1e). Rayon bévues, Uros Vitas en a commise une plus grave en remettant le ballon à son gardien. A l'affût, Musona a braqué Anthony Moris et a ouvert la marque (4e, 0-1). Malines s'est lancé à la recherche d'un certain équilibre mais la défense ostendaise n'a pas reculé. Au contraire, Conté a eu l'occasion de doubler l'avance des Kustboys (10e) avant que le Malinois Verdier ne décoche le premier tir (16e). Tout cela manquait de puissance et Yohan Croizet s'est distingué par une double maladresse sur une reprise de la tête (19e) et en dévissant un lob (20e). Malines avait vu un envoi de Musona rebondir sur la transversale (29e) quand Verdier a inscrit son sixième but de la saison (32e, 1-1). Si l'attaque malinoise a retrouvé de l'allant, la défense n'a pas assuré. A la dérive sur plusieurs actions, Vitas a reçu une rouge directe pour une faute sur Musona (44e). La seconde période a débuté par un contrôle manqué de Croizet: le ballon est arrivé dans les pieds de Gohi Bi-Cyriac, qui a tiré sur le montant (52e). L'attaquant ivoirien a réalisé le bis en expédiant au-dessus du but un service de Franck Berrier (53e). Juste avant de quitter le jeu, le milieu français a botté un corner que Godeau a prolongé hors de portée de Moris (61e, 1-2). Ostende n'avait pas encore la victoire en mains. Silvio Proto a dû faire le ménage sur des tentatives de Mohamed El Messaoudi (79e) et Glenn Claes (80e) avant de s'incliner sur un penalty transformé par De Witte (84e, 2-2). Toutefois, c'est Conté qui a tiré le rideau en redonnant définitivement l'avance à Ostende (88e, 2-3). (Belga)

Fidèle à sa réputation, Yannick Ferrera a surpris en titularisant pour la première fois Elias Cobbaut (18 ans) dans l'axe de la défense. Arrivé à Ostende en fin de mercato, Conté a eu la même chance. Dès la mise en jeu, l'attaquant guinéen a remporté le premier duel grâce à une erreur de son jeune adversaire (1e). Rayon bévues, Uros Vitas en a commise une plus grave en remettant le ballon à son gardien. A l'affût, Musona a braqué Anthony Moris et a ouvert la marque (4e, 0-1). Malines s'est lancé à la recherche d'un certain équilibre mais la défense ostendaise n'a pas reculé. Au contraire, Conté a eu l'occasion de doubler l'avance des Kustboys (10e) avant que le Malinois Verdier ne décoche le premier tir (16e). Tout cela manquait de puissance et Yohan Croizet s'est distingué par une double maladresse sur une reprise de la tête (19e) et en dévissant un lob (20e). Malines avait vu un envoi de Musona rebondir sur la transversale (29e) quand Verdier a inscrit son sixième but de la saison (32e, 1-1). Si l'attaque malinoise a retrouvé de l'allant, la défense n'a pas assuré. A la dérive sur plusieurs actions, Vitas a reçu une rouge directe pour une faute sur Musona (44e). La seconde période a débuté par un contrôle manqué de Croizet: le ballon est arrivé dans les pieds de Gohi Bi-Cyriac, qui a tiré sur le montant (52e). L'attaquant ivoirien a réalisé le bis en expédiant au-dessus du but un service de Franck Berrier (53e). Juste avant de quitter le jeu, le milieu français a botté un corner que Godeau a prolongé hors de portée de Moris (61e, 1-2). Ostende n'avait pas encore la victoire en mains. Silvio Proto a dû faire le ménage sur des tentatives de Mohamed El Messaoudi (79e) et Glenn Claes (80e) avant de s'incliner sur un penalty transformé par De Witte (84e, 2-2). Toutefois, c'est Conté qui a tiré le rideau en redonnant définitivement l'avance à Ostende (88e, 2-3). (Belga)