Charleroi s'est offert la première occasion de la rencontre. Sur un coup franc de Gaëtan Hendrickx, la défense d'Ostende a repoussé dans les pieds de Cristian Benavente, qui a frappé un mètre au-dessus (2e). En réponse, Ostende s'est offert une série de coups de coin dont le troisième a été sauvé à même la ligne par Stergos Marinos (6e). Plus précis dans la transmission du ballon, les Kustboys ont rapidement tiré un gros lot: sur un déboulé flanc droit de Brecht Capon, le centre est arrivé à Zivkovic (26e, 1-0). Ce but a provoqué un changement de décor: Charleroi s'est installé dans le camp ostendais. Bien servi par Benavente, Victor Osimhen a hérité de la première occasion zébrée mais, après avoir remporté son duel avec Wout Faes, le Nigérian a loupé son tir (31e). Sur un coup franc de Benavente, les Zèbres sont passés tout près de l'égalisation, la frappe du Péruvien heurtant le poteau (37e). Sur le rebond, Jérémy Perbet a marqué mais il était en position hors-jeu (37e). Pendant leur domination, les Zèbres ont abusé des longs ballons. Pour changer cela, Felice Mazzù a délaissé le 5-3-2 initial en sortant un défenseur Javier Martos pour un milieu Ali Gholizadeh (46e). Si Charleroi s'est montré plus pressant en 4-4-2, il n'était pas forcément plus efficace. Ainsi Benavente a tenté sa chance au lieu de donner le ballon à Osimhen (56e) et une reprise de la tête de Dorian Dessoleil est passée juste à côté (59e). La finition faisait également défaut à Ostende puisque Zivkovic a tiré au-dessus (74e) avant de perdre un duel avec Nicolas Penneteau alors qu'il était en avance sur le gardien français (79e). Ces ratés du Néerlandais ont failli coûter cher aux Ostendais puisque Heynen a égalisé (87e, 1-1). Mais sur un deuxième assist de Capon, Canesin a fait exploser le stade (90e+1, 2-1). Genk, leader du championnat avec 33 points, accueillera samedi (18h) son dauphin du Club de Bruges (30) dans le choc de cette 14e journée. (Belga)

Charleroi s'est offert la première occasion de la rencontre. Sur un coup franc de Gaëtan Hendrickx, la défense d'Ostende a repoussé dans les pieds de Cristian Benavente, qui a frappé un mètre au-dessus (2e). En réponse, Ostende s'est offert une série de coups de coin dont le troisième a été sauvé à même la ligne par Stergos Marinos (6e). Plus précis dans la transmission du ballon, les Kustboys ont rapidement tiré un gros lot: sur un déboulé flanc droit de Brecht Capon, le centre est arrivé à Zivkovic (26e, 1-0). Ce but a provoqué un changement de décor: Charleroi s'est installé dans le camp ostendais. Bien servi par Benavente, Victor Osimhen a hérité de la première occasion zébrée mais, après avoir remporté son duel avec Wout Faes, le Nigérian a loupé son tir (31e). Sur un coup franc de Benavente, les Zèbres sont passés tout près de l'égalisation, la frappe du Péruvien heurtant le poteau (37e). Sur le rebond, Jérémy Perbet a marqué mais il était en position hors-jeu (37e). Pendant leur domination, les Zèbres ont abusé des longs ballons. Pour changer cela, Felice Mazzù a délaissé le 5-3-2 initial en sortant un défenseur Javier Martos pour un milieu Ali Gholizadeh (46e). Si Charleroi s'est montré plus pressant en 4-4-2, il n'était pas forcément plus efficace. Ainsi Benavente a tenté sa chance au lieu de donner le ballon à Osimhen (56e) et une reprise de la tête de Dorian Dessoleil est passée juste à côté (59e). La finition faisait également défaut à Ostende puisque Zivkovic a tiré au-dessus (74e) avant de perdre un duel avec Nicolas Penneteau alors qu'il était en avance sur le gardien français (79e). Ces ratés du Néerlandais ont failli coûter cher aux Ostendais puisque Heynen a égalisé (87e, 1-1). Mais sur un deuxième assist de Capon, Canesin a fait exploser le stade (90e+1, 2-1). Genk, leader du championnat avec 33 points, accueillera samedi (18h) son dauphin du Club de Bruges (30) dans le choc de cette 14e journée. (Belga)