Après un début de match rythmé mais avec peu d'actions concrètes si ce n'est une seule frappe cadrée de Golizadeh (7e), Nicholson se créait la première occasion après un duel avec De Laet en envoyant le ballon sur le poteau (21e). Cinq minutes plus tard, Zaroury tentait une volée a priori anodine qui atterrissait finalement sur le toit du but anversois (26e). Après une série de corners carolos, Kayembe trouvait la tête de Nicholson dont l'envoi rencontrait Butez qui gratifiait le public d'un arrêt réflexe sur sa ligne (30e). Le temps fort du Sporting de Charleroi était néanmoins court-circuité par l'ouverture du score anversoise: Yussuf atteignait Fischer presque seul au coeur de la défense et le Danois fusillait Koffi pour faire 0-1 (38e). Peu avant la mi-temps, Butez s'illustrait à nouveau en repoussant un coup franc enroulé par Morioka (43e) et gardait les siens en tête à la mi-temps. La deuxième mi-temps était quasiment muette jusqu'à ce que Butez ne négocie maladroitement un ballon aérien contre Nicholson, le repoussant dans les pieds de Zaroury qui envoyait sèchement l'offrande au milieu du but (1-1, 58e). La défense des Zèbres s'emmêlait les pinceaux quelques minutes plus tard mais Benson, seul aux six mètres, était finalement surpris par le centre fusant d'Eggestein (60e). Après un quart d'heure plus calme, Miyoshi envoyait une frappe trop tendre dans les bras de Koffi pour conclure une action collective anversoise (78e). L'Antwerp poursuivait ses tentatives avec Eggestein qui butait à nouveau sur Koffi après un envoi puissant du pied gauche (84e), mais dans les ultimes minutes, Bedia forçait Butez à s'employer une nouvelle fois (90e+2) avant de dévier sur le poteau d'un geste réflexe le centre-tir d'un de ses coéquipiers (90e+3) et ainsi manquer de peu d'offrir la victoire aux Carolos. (Belga)

Après un début de match rythmé mais avec peu d'actions concrètes si ce n'est une seule frappe cadrée de Golizadeh (7e), Nicholson se créait la première occasion après un duel avec De Laet en envoyant le ballon sur le poteau (21e). Cinq minutes plus tard, Zaroury tentait une volée a priori anodine qui atterrissait finalement sur le toit du but anversois (26e). Après une série de corners carolos, Kayembe trouvait la tête de Nicholson dont l'envoi rencontrait Butez qui gratifiait le public d'un arrêt réflexe sur sa ligne (30e). Le temps fort du Sporting de Charleroi était néanmoins court-circuité par l'ouverture du score anversoise: Yussuf atteignait Fischer presque seul au coeur de la défense et le Danois fusillait Koffi pour faire 0-1 (38e). Peu avant la mi-temps, Butez s'illustrait à nouveau en repoussant un coup franc enroulé par Morioka (43e) et gardait les siens en tête à la mi-temps. La deuxième mi-temps était quasiment muette jusqu'à ce que Butez ne négocie maladroitement un ballon aérien contre Nicholson, le repoussant dans les pieds de Zaroury qui envoyait sèchement l'offrande au milieu du but (1-1, 58e). La défense des Zèbres s'emmêlait les pinceaux quelques minutes plus tard mais Benson, seul aux six mètres, était finalement surpris par le centre fusant d'Eggestein (60e). Après un quart d'heure plus calme, Miyoshi envoyait une frappe trop tendre dans les bras de Koffi pour conclure une action collective anversoise (78e). L'Antwerp poursuivait ses tentatives avec Eggestein qui butait à nouveau sur Koffi après un envoi puissant du pied gauche (84e), mais dans les ultimes minutes, Bedia forçait Butez à s'employer une nouvelle fois (90e+2) avant de dévier sur le poteau d'un geste réflexe le centre-tir d'un de ses coéquipiers (90e+3) et ainsi manquer de peu d'offrir la victoire aux Carolos. (Belga)