Après un premier quart d'heure où il ne se passa pas grand chose, le public de la Versluys Arena réclama vainement un penalty, mais non sans raison, lorsqu'un ballon centré par Brecht Capon devant le but malinois heurta le bras d'Ahmed El Messaoudi. Mais l'arbitre Bart Vertenten ne broncha pas (19e). Il aurait pourtant dû ! Ostende pressait, et Colin Coosemans para avec brio un tir de Kévin Vandendriessche à la 23e. William Dutoit fut ensuite à son tour sérieusement sollicité par Hassane Bandé à la 29e. Malines a ouvert le score à la 40e minute. Un dégagement de Coosemans permit à Bandé de servir Tim Matthys sur le flanc droit. Ce dernier centra à ras de sol devant le but, où Mats Rits se montra plus prompt que Dutoit et Rocky Bushiri pour pousser le ballon derrière la ligne (0-1). L'entraîneur malinois Aleksandar Jankovic a été contraint de remplacer Matthys, évacué en civière, par Dimitrios Kolovos, dans des circonstances dramatiques, à la 54e.

Le joueur, qui était incapable de se relever, s'était visiblement grièvement blessé à la cheville en tentant de dégager un ballon. Le coach local Adnan Custovic effectua de son côté un changement tactique en introduisant l'attaquant Joseph Akpala au détriment du milieu de terrain Vandendriessche à la 65e. Logique.

Akpala offrit à son capitaine Sébastien Siani l'occasion de frapper lourdement dans le cadre, mais sans tromper Coosemans (76e). Ce dernier demeura invaincu jusqu'au bout des six minutes de temps additionnel grâce à de brillants arrêts sur des envois de Knowledge Musona et de Ramin Rezaeian (qui venait de remplacer Aleksandar Bjelica). Ostende, qui était invaincu depuis la 12e journée, voit ainsi Malines se rapprocher à un point, alors qu'il avait l'occasion de le distancer, et surtout de se rapprocher du top-6. Malines, désormais 13e, dépasse au moins provisoirement Lokeren et Courtrai.

Après un premier quart d'heure où il ne se passa pas grand chose, le public de la Versluys Arena réclama vainement un penalty, mais non sans raison, lorsqu'un ballon centré par Brecht Capon devant le but malinois heurta le bras d'Ahmed El Messaoudi. Mais l'arbitre Bart Vertenten ne broncha pas (19e). Il aurait pourtant dû ! Ostende pressait, et Colin Coosemans para avec brio un tir de Kévin Vandendriessche à la 23e. William Dutoit fut ensuite à son tour sérieusement sollicité par Hassane Bandé à la 29e. Malines a ouvert le score à la 40e minute. Un dégagement de Coosemans permit à Bandé de servir Tim Matthys sur le flanc droit. Ce dernier centra à ras de sol devant le but, où Mats Rits se montra plus prompt que Dutoit et Rocky Bushiri pour pousser le ballon derrière la ligne (0-1). L'entraîneur malinois Aleksandar Jankovic a été contraint de remplacer Matthys, évacué en civière, par Dimitrios Kolovos, dans des circonstances dramatiques, à la 54e. Le joueur, qui était incapable de se relever, s'était visiblement grièvement blessé à la cheville en tentant de dégager un ballon. Le coach local Adnan Custovic effectua de son côté un changement tactique en introduisant l'attaquant Joseph Akpala au détriment du milieu de terrain Vandendriessche à la 65e. Logique. Akpala offrit à son capitaine Sébastien Siani l'occasion de frapper lourdement dans le cadre, mais sans tromper Coosemans (76e). Ce dernier demeura invaincu jusqu'au bout des six minutes de temps additionnel grâce à de brillants arrêts sur des envois de Knowledge Musona et de Ramin Rezaeian (qui venait de remplacer Aleksandar Bjelica). Ostende, qui était invaincu depuis la 12e journée, voit ainsi Malines se rapprocher à un point, alors qu'il avait l'occasion de le distancer, et surtout de se rapprocher du top-6. Malines, désormais 13e, dépasse au moins provisoirement Lokeren et Courtrai.