"M. Rautenberg n'est pas agent de joueur", a assuré lundi le porte-parole du RMP. "La Commission des licences n'a d'ailleurs fait aucune observation à ce sujet. Or, la commission épluche toute la liste des dirigeants et des administrateurs des clubs". Le club attend donc sans inquiétude la décision de la commission des licences, attendue le 21 mars. Ce n'est pas la première fois que la formation mouscronnoise est visée par d'autres clubs craignant ou étant assurés de basculer hors de la première division, comme OHL cette année. L'an passé, le Cercle de Bruges et le Lierse, alors engagés en play-offs III, avaient tenté de contester l'attribution de la licence au RMP pour la D1. (Belga)

"M. Rautenberg n'est pas agent de joueur", a assuré lundi le porte-parole du RMP. "La Commission des licences n'a d'ailleurs fait aucune observation à ce sujet. Or, la commission épluche toute la liste des dirigeants et des administrateurs des clubs". Le club attend donc sans inquiétude la décision de la commission des licences, attendue le 21 mars. Ce n'est pas la première fois que la formation mouscronnoise est visée par d'autres clubs craignant ou étant assurés de basculer hors de la première division, comme OHL cette année. L'an passé, le Cercle de Bruges et le Lierse, alors engagés en play-offs III, avaient tenté de contester l'attribution de la licence au RMP pour la D1. (Belga)